Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:28

Assises-Conclusion

 

 Constitution du Rassemblement des Maçons Réguliers du REAA


Nous sommes confrontés depuis des mois à une crise sans précédent et nous nous trouvons sans doute aussi à un moment historique de la maçonnerie française.

 

L’éloignement des valeurs universelles et intemporelles qui sont la substance même de notre démarche s’accompagne désormais de la suspension des relations internationales qui fondaient notre choix de travailler au sein de la GLNF, ce qui entraîne des conséquences pratiques immédiates, telle que l’impossibilité d’être reçu dans la plupart des Grandes Loges Européennes reconnues, notamment par la Grande Loge Unie d’Angleterre.


A cela s’ajoute la rupture de notre obédience avec les juridictions qui participent à l’authenticité de notre démarche maçonnique dans la pureté de nos rites respectifs.


Face à cette situation les maçons écossais ne sauraient demeurer passifs, et nous ne pouvons hésiter davantage entre l’action et l’asservissement.


L’alternative qui nous est offerte est soit de nous replier sur nos loges respectives en sachant que nous serons vite rattrapés par une maçonnerie d’apparat dont nous ne voulons plus ; soit de créer les conditions d’un retour à une authentique maçonnerie, fondée sur le travail et la spiritualité.


Dans ce cas, nous rejoignons et nous soutenons l’initiative prise par un V.M de Tours qui a entrepris de créer l’Union des Loges Régulières Françaises dont l’objet est de constituer une structure d’accueil des maçons attachés à la régularité et à la reconnaissance.


Cette association n’interdit évidemment pas de rester membre de la GLNF puisqu’elle s’inscrit prioritairement dans un processus de refondation de celle-ci ; toutes les tentatives internes ayant à ce jour échouées.


Nous ne pouvons cependant exclure l’hypothèse où les prochaines échéances, par nature profanes et aléatoires, nous fermeraient cette perspective ; par exemple en raison du maintien jusqu’en décembre 2012, voire au-delà, de la gouvernance démissionnaire depuis le 21 janvier 2011, sous prétexte d’une dissociation artificielle et contre-nature des fonctions de Grand Maître et de Président de notre obédience.


D’ores et déjà l’ULRF a décidé de se structurer en constituant une unité spécifique à chacun des rites pratiqués.


Les loges du rite français viennent d’annoncer la création, dans ce cadre, de la Maison des Maçons Réguliers du Rite Français dont le but est de retrouver l’esprit qui imprègne ce rite et la reconnaissance des Grandes Loges Européennes.


De très nombreuses loges réparties dans toute la France ont dès à présent voté à la majorité qualifiée de 2/3 une déclaration suspendant provisoirement, comme l’a fait la Grande Loge Unie d’Angleterre, les liens maçonniques avec la GLNF, mais en maintenant le lien associatif avec l’espoir de pouvoir participer activement et rapidement à sa refondation. Chaque jour de nouvelles déclarations viennent s’agréger aux précédentes.


Ayant accepté en accord avec l’ULRF d'assurer la direction de la section du R.E.A.A, j’appelle tous les maçons du Rite Ecossais Ancien et Accepté à rejoindre, dans un même mouvement, le Rassemblement des Maçons Réguliers du REAA qui devient ainsi une composante importante de l’ULRF.


Cette solution permettra de préserver la pureté et l’authenticité du Rite Ecossais Ancien et Accepté, menacé, comme les autres rites, d’un syncrétisme qui en dénature le sens, et de renouer les liens internationaux qui ont toujours été l’une des spécificités de notre obédience.

Très fraternellement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires