Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:56

 Logo GL-AMF-couleur-OK

Le communiqué que viennent de publier les cinq Grandes Loges européennes fait suite à une réunion de travail qui s’est tenue à Bruxelles le mercredi 12 septembre, réunion à laquelle la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française était représentée par son Grand Maître Alain Juillet et son Député Grand Maître Dominique Moreau.

Il vient confirmer que désormais, dans le prolongement des déclarations de Bâle et de Berlin, un projet de recomposition de la Maçonnerie régulière est à l’étude en France.

Le scandale de la GLNF a provoqué une prise de conscience générale.

Il nous semble difficile désormais d’ignorer des Frères qui travaillent non loin de nous et qui peuvent, comme nous, au prix de quelques efforts, entrer dans le concert restructuré d’une régularité élargie.

L’initiative des cinq Grandes Loges européennes ouvre des perspectives nouvelles à ceux qui font partie de ce projet comme à ceux qui pourront le rejoindre.

Les principales Grandes Loges dans le monde en suivent l’évolution avec attention.

Le travail qui reste à accomplir est considérable, mais les enjeux sont pour tous un aiguillon stimulant et nous sommes, pour notre part, confiants.

Les délais que nous nous sommes fixés d’un commun accord démontrent la volonté commune d’aboutir à un schéma institutionnel viable et pérenne en faisant les efforts utiles à sa mise en place, sans rien renier de nos spécificités ni de notre histoire.

Nous avons l’ambition de rassembler ce qui peut et ce qui doit l’être pour que la Maçonnerie régulière puisse trouver dans ces institutions la place où déployer la richesse de ses diverses approches et la diversité de ses différents rites.

Dominique MOREAU                                                      Alain JUILLET

Député Grand Maître                                                           Grand Maître

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires