Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 08:28


Comité de Pilotage de l'Opposition
à la gouvernance actuelle de la GLNF
POURQUOI ?
Les principaux groupes d'opposition
à la gouvernance actuelle de la
GLNF, qui se sont constitués depuis
deux ans, ont décidé d'unir leurs
forces, de partager leurs réflexions
et de s'entendre sur une plateforme
commune d'évolution de la GLNF.
Cette union représente bien plus de
la moitié des Loges actuelles de
l'obédience.
QUI ?
La présidence du Comité est
confiée à Alain JUILLET
Les participants à la réunion sont:
• FMR représenté par
Claude SEILER et Jacques BRET
• Myosotis représenté par
Franck FAUQUEMBERGUE et Marc
BOYEAU
• Les 14 GMP représentés par
Zavoche HOUCHANGNIA, Laurent
TOUBOL et Jean-Luc VENTURINO
• L'ULRF représentée par
Dominique MOREAU et Yves
VERET (Secrétaire du Comité)
• Renaissance & Tradition
représenté par Serge BARTHELEMY
• Jean MURAT représenté par
Pierre EMERY
Des observateurs représentent les
juridictions ordinales du REAA, du
RER et du Rite Français.
Des observateurs représentent les
loges fondatrices de la GLNF
Les participants à cette réunion
du Comité de Pilotage de
l'Opposition affirment fermement
leur volonté de rester dans la GLNF
et de contribuer à sa reconstruction
après les épreuves traversées.

Un constat

Les participants partagent le constat
de la dérive de l'exercice du pouvoir au
sein de la GLNF vers un autoritarisme
inadapté à la fraternité maçonnique. Les
dirigeants actuels ont introduit des
pratiques de combat juridique étrangères
à la vocation de l'organisation. Malgré les
multiples recours initiés par l'opposition,
les pouvoirs publics et la justice font
preuve d'une passivité qui, pourrait être
assimilée à de la connivence.

Une vision

L'avenir de la GLNF passe par un
retour à la vocation de fraternité
maçonnique, au sein de laquelle plusieurs
rites sont pratiqués, dans le respect de
leurs spécificités, selon les trois degrés
d'Apprenti, de Compagnon et de Maître.
Une profonde réforme de ses statuts doit
être engagée afin de corriger les modes
de gouvernance qui ont permis les
dérives constatées. Ses premières lignes
directrices seront la reconnaissance de la
souveraineté des Loges au sens de ce qui
se pratique à la GLUA ou à la Grande
Loge d'Ecosse, la définition de processus
d'élection et de désignation des dirigeants
respectant les principes de la Franc-
Maçonnerie traditionnelle, l'introduction
d'une procédure de destitution de ces
dirigeants. Une attention particulière sera
portée au respect des principes qui
fondent la régularité et la reconnaissance
internationale.

Le changement nécessaire passe par
le départ de François STIFANI ainsi que
d'une grande partie de son entourage.
Une gouvernance transitoire s'imposera
car les modifications de statuts devront
être conduites par une direction
collégiale provisoire en charge des
réformes. L'élection d'un futur Grand
Maître se fera seulement après cette
étape. Tous les participants au Comité de
Pilotage de l'Opposition sont d'accord
pour adopter cette ligne de conduite et
pour soutenir les choix effectués en
commun dans ce cadre.

La première réunion du Comité de
Pilotage de l'opposition s'est tenue
le samedi 17 décembre 2011

Des décisions

Lors de leur première réunion, les
membres de ce Comité ont adopté cette
vision partagée. Ils ont alors décidé d'agir
ensemble pour la mettre en .oeuvre, sans

renoncer à leurs différences, mais en
considérant qu'elles ne s'opposent pas à
l'application commune de cette vision.

Le premier objectif du Comité de
Pilotage est donc d'obtenir le départ de
François STIFANI de ses fonctions au
sein de la GLNF. Dans ce but, toutes les
procédures juridiques nécessaires seront
menées et tous les moyens internes pour
faire valoir des points de vue différents de
ceux des dirigeants actuels seront utilisés,
tout en protégeant leurs auteurs du
processus d'épuration en cours. En
particulier, tout sera mis en oeuvre pour
que les résultats de l'Assemblée Générale
prévue le 4 février soient conformes à nos
objectifs.

Cet objectif implique que le plus
grand nombre possible de Loges et de
Frères continuent de participer à la vie de
la GLNF et d'utiliser les moyens
d'expression qui leur restent pour aider à
atteindre ce premier objectif. Aucun des
groupes participants au Comité n'a donc
pour but de provoquer le départ de Loges
ou de Frères vers d'autres obédiences.
Tous lutteront contre les tentatives de
musèlement du corps électoral.

Le second objectif est l'annulation
de toutes les décisions de suspension ou
d'exclusion prononcées à l'encontre de
Frères pour délit d'opinion, ainsi que des
mesures de radiation de Loges pour les
mêmes raisons ou pour non paiement de
cotisations. Cette mesure couvre toutes
les sanctions prononcées au cours des
deux dernières années.

En parallèle, le Comité de Pilotage
de l'Opposition engage des réflexions sur
la nécessaire réforme des statuts, en
s'appuyant sur les points de vue exprimés
par les Frères en de multiples occasions.
Il ne s'interdit pas d'utiliser ces réflexions
pour préparer une alternative au cas où
des pratiques internes inacceptables ou
des événements extérieurs empêcheraient
d'atteindre le premier objectif.

Une suite

Le Comité a fixé une nouvelle
réunion le samedi 14 janvier pour étudier
les résultats des actions judiciaires en
cours et décider de nouvelles initiatives.

COMITÉ DE PILOTAGE DE L'OPPOSITION

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires