Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 07:46

vercingetorix 2Vercingétorix.....................................................

 

COMMUNIQUE FMR-MYOSOTIS

 

 

STIFANI C’EST FINI

 

 

 

 

Par ordonnance du Président du Tribunal de Grande Instance de Paris du 24 janvier 2011 (ici Lien),  un administrateur provisoire vient d’être désigné en la personne de Maître Monique LEGRAND.

Cette ordonnance du 24 janvier 2011 ; 

1/  a été rendue sur requête des 14 membres de FMR qui avaient déjà obtenu le jugement positif du 7 décembre

2/ alors que la requête présentée de son côté par François STIFANI  a été rejetée par le Tribunal.

Les missions de Maître Monique LEGRAND  sont les suivantes :

- administrer l’Association

- la représenter en justice

- convoquer une Assemblée Générale pour approuver le budget et les comptes

- ET compte tenu de la démission de François STIFANI mettre en œuvre par cette assemblée générale le processus de ratification prévu par l’article 2.3 du Règlement  Intérieur (Ici Lien ) pour la ratification de la désignation d’un nouveau Grand Maître.

 

 

La page est tournée,

François STIFANI ne peut plus diriger la GLNF.

 

A chacun maintenant de faire en sorte que la GLNF retrouve son unité dans la paix, la sérénité et l’harmonie.

 

Claude SEILER

 

ordonnance-AJ

 Article 2.3 du RI. GLNF - Désignation du GM - Copie
 

RV LE 5 FEVRIER

 

  Invitation-Assises-Nationales-de-la-Refondation-2
 

  fmr-bulletindadhesion

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

Philippe PLOUZENNEC 26/01/2011 15:28


Expatrié depuis peu aux Etats Unis, c'est avec joie que je reçois la nouvelle du jour. Il faut ici remercier vivement tous les acteurs de cette "révolution" qui ont oeuvrés pour que le "gourou"
soir débarqué, il faudra qu'il en soit de même pour ses "sbires". Car il faut faire cesser toutes ces dérives métalliques, qui sont en totale contradiction avec nos valeurs.
La Lumière pointe à nouveau, même si un voile épais nous recouvre encore les yeux...
Je suis heureux de cette nouvelle.
Puisse NOTRE GLNF retrouver le chemin qu'elle n'aurait jamais du quitter.
Merci à tous.


Vercingetorix 26/01/2011 19:50



Sans chasse aux sorcières, mais les compromis doivent partir. Qu'ils le fassent d'eux mêmes seraitt bien... Mais s'ils sont frappés de stifanite aigüe, il faudra les aider...



TONTON BERETTA de LA BUTTE 26/01/2011 14:23


Et notre Acacia , notre Bon Acacia !
Je pense qu’il n’a pas terminé son bouquin sur l’histoire de la GLNF ?
Voilà que nous lui en avons écrit un Chapitre …
Il est étrangement silencieux notre Ami , il est passé de l’article au dessin ( d’un autre ) pour enfin être totalement absent… Il suit les bons conseils de son Tonton préféré , il est retourné à
la place qu’il n’aurait jamais du quitter , celle de « l’inexistant ».
*
Tribiz aux Myosotis


Vercingetorix 26/01/2011 19:49



On l'entend plus Sebdul... Tant mieux !



BECHIR 26/01/2011 09:08


Mon BAF VERCINGETORIX,

Chosse promise, chose due. J'ai écrit cette parodie avant de prendre connaissance de cette fabuleuse nouvelle, enfin nous allons pouvoir maçonner quel pied !

Le 5 février approche. L’idée est de CS, les décors sont interdits, la musique est de Guy BEART, la fanfare aux ordres de TONTON DE LA BUTTE. Une parodie du grand chambardement…
Bravo mes frères,
Merci mille fois, je suis heureux.

1) Le grand maître perd la boule, il fait crier la foule,
Un vent de rébellion, c’est la révolution,

Refrain
Voici finalement le grand, le grand,
Voici finalement, le grand rassemblement….

2) Un petit Miasme explose, un Miasme c’est peu de chose,
Mais deux, mais dix, mais cent, ça c’est intéressant !
Refrain

3) Voyez mes Frères les Miasmes, notre Grande Loge en flammes,
Entre les hommes poltrons, c’est la guerre des neutrons
Refrain

4) le grand maître baisse la tête, mais la base le rejette,
La « Lune » lui fait coucou, il est presque à genou,
Refrain
5) Dans
la salle à Montreuil, plus de bleu sur le seuil,
Même les gars du Far-West, vont retourner leur veste !
Refrain

6) C’est la grande escalade, suspensions en cascade,
Sous le rayonnement du grand, du grand,
Sous le rayonnement de « l’ex Président »

7) Place aux myosotis, qui travaillent en coulisses,
Le 5 c’est le grand bal, la « der des der » globale
Refrain

8) Oyez les résistants, les miasmes évidemment,
Regardez « le patron », qui mouille son pantalon
Refrain

9) Regardez qui décide, stoppant le génocide,
Oui nous vivons vraiment, un grand chambardement !
Refrain

10) Ciel ! Voici les « engins » de notre grand machin
Qui nous crient résistants, ca suffit maintenant !
Refrain

11) qu’une AG salvatrice, et les calculatrices,
Nous disent promptement, qui est le chef à présent !
Refrain

12) Les myosotis font merveille, merci pour ces abeilles,
Qu’on adore à cette heure, mort aux inquisiteurs !
Refrain

13) Merci à Claude Seiler, une belle et grande Pierre,
Et aux myosotis qui nous ouvrent la piste
Refrain

14) Nous finirons la guerre, avec de nouvelles Pierres,
Si nous pouvons demain, nous dire tous frangins…
Voici finalement, le grand, le grand,
Voici finalement, le grand rêve à présent !

14 miasmes c’est ridicule, 14 couplets, c’est un clin d’œil pour mon « copain » trop connu
Fraternellement
Bernard BECHIR


BC 26/01/2011 08:31


Bonjour,

Bon on y arrive...enfin!

Sans doute serait-il utile que la mission de Mme l'Administrateur soit étendue, avant l'AG, à un audit intégral, effectué par un cabinet indépendant et qualifié, de la nébuleuse
foellnérostifanienne (associations, SCI, sociétés commerciales, fondations...).

Les résultats de cet audit seraient sans doute de nature à pleinement éclairer l'ensemble des votants sur la vraie nature des enjeux.

Amitiés


Vercingetorix 26/01/2011 11:43



Oui, ça viendra, c'est sûr !



theodoredeneuhoff 26/01/2011 08:20


Je viens de prendre connaissance de la décision de la Cour d’appel de Paris qui a désigné l’administrateur judiciaire de la GLNF ce mercredi.

En droit français, la norme qui prévaut de par la Constitution est la loi.

En d’autres termes, cela veut dire que les « Constitutions » de la GLNF doivent se conformer au corpus juridique national.

A la lecture de Constitutions de l’Ordre, je me suis aperçu qu’il existe un parallélisme parfait entre elles et les statuts de l’Association GLNF.

Cela veut donc que pour pouvoir faire fonctionner juridiquement l’Obédience, les Constitutions ont servis de modèle aux Statuts.

A ce propos, la procédure de désignation du président de l’association ne fait que reprendre la procédure constitutionnelle.

Cette introduction, un longue je le concède, est importante.

Cela démontre que la démission de la présidence de l’association entraîne vacance de la grande maîtrise.

Le grand maître en exercice pensait que la justice profane avait, comme en 1905, séparé l’Eglise et l’Etat.

Or, il n’en est rien car, quand le Tribunal de grande instance de Paris, dans son jugement du 7 décembre 2010, décide que le mandat du grand maître est toujours en cours, il ne pouvait faire
autrement.

En effet, la fin du mandat du grand maître avait été demandée par les Frères opposés à la gestion actuelle de l’Obédience.

Les juges ne pouvait aller au-delà de cette demande car la procédure civile leur interdit de statuer « ultra petita », c’est-à-dire au-delà des demandes soumises à leur appréciation.

A ce titre, l’article 11 des statuts stipule :

« Le bureau est composé :

1 – du Président de l’Association, en la personne du Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française… »

Ce texte est clair, cela veut dire que la présidence de l’association ne peut être confiée qu’au grand maître en exercice.

Le caractère personnel de cette présidence (en droit, il est dit intuitu personnae) ne laisse aucune place au doute : celui qui abandonne cette présidence laisse la grande maîtrise vacante.

C’est semble-t-il la direction qu’aurait pris la Cour d’appel de Paris en désignant, Monique LEGRAND, en tant qu’administrateur judiciaire de l’Obédience, avec tout pouvoir de gestion.

La démission du grand maître et de ses obligés était subrogée à cette désignation.

La démission est effective, la vacance du pouvoir maçonnique l’est tout autant.

Autre conséquence, et non des moindres, les grands maitres provinciaux voient leurs fonctions cesser puisqu’elles cessent de plein droit avec celles du grand maître.


STOLKIN 26/01/2011 08:16


D’après les informations du site de FMR, c’est une ordonnance du Président du TGI de Paris qui a été obtenue à la requete des 14 Frères qui étaient à l’origine de l’assignation ayant abouti au
jugement du 7/12. Tel est pris qui croyait prendre! En tentant une ultime manoeuvre dilatoire par sa démission de la présidence de l’association et par la démission de ses membres, Stifani s’est
fait hara-kiri! Comme l’explique longuement Theodore Deneuhoff, il n’est plus grand maitre de la GLNF. Toutes les fonctions sont concentrées entre les mains de Me Monique Legrand. Je comprends que
cela amuse nos amis du GO que la GLNF soit présidée par une Dame. Ce brillant résultat est la conséquence de la dérive de tout un système sovietoide qui fonctionnait grace à la fatuité des « sapins
de noel » en réalité de piètres bouffons et grace à la passivité des manants de base (les cochons de payants qui ont fini par se rebeller) . Tout est à refonder sur les décombres de la GLNF.


deusexmachine 26/01/2011 08:14


Enfin, je revois la lumière.
Cependant, j’ai peur de l’avenir, car il ne faut pas oublier que FS a nommé un wagon de copains (et de coquins) juste avant l’AG Pluri merdique
Qui vont-il nommer?
Comment tout ce beau monde va il voter ?
S’ils choisisent l’un des leurs, les dérives métaliques vont perdurer et remplacer un ane par un mullet n’est pas la solution.
Et c’est tres drole que nous ayons une femme à la direction de la GLNF, et si c’était une soeur, ce serait encore plus rigolo
Fraternellement sous le soleil de Saint-Martin


Pyramide 26/01/2011 08:11


Nous vivons des années maçonniques étonnantes.
Tout d’abord la querelle de l’initiation des femmes au Grand Orient qui va finir par modifier assez rapidement le paysage maçonnique français.

Ensuite l’échec abyssal d’un incompétent notoire et pervers à la tête de la GLNF, c’est à dire de la maçonnerie « anglaise » telle qu’elle est qualifiée par les autres obédiences, laissant un champ
de ruines sous l’administration judiciaire d’une femme (petit clin d’oeil de l’Histoire). Fait unique évidemment dans toute l’histoire de la maçonnerie.

Historiquement tout cela est exceptionnel et fera plus tard l’objet de multipes études sociologiques et historiques. Certains d’entre nous les lirons en souriant avec mélancolie en pensant : « j’y
étais ».

Ne boudons pas notre plaisir. Quant à moi j’ai vraiment l’impression que l’on m’ôte un poids de la poitrine ! J’ai bien conscience que dès demain « il » aura quelques soubresauts judiciaires, mais
cette fois-ci, et pour la première fois, il est clair qu’il est cuit. Gageons que les résistants de la 25ème heure sont en train de rédiger leurs déclarations cette nuit pour la publier demain
!

Mort de rire à imaginer les futures déclarations des GMP qui l’ont soutenu envers et contre tous, et qui vont nous expliquer que c’était le meilleur moyen de le faire partir …. Le ridicule ne tue
pas, dit-on. Mais si on l’aidait un peu