Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 18:36

OUI, mes frères, c'est un fait exceptionnel qui s'est produit en ce samedi 10 décembre 2011, lors de la fête solsticiale de l'Ordre pour le Suprême Conseil Pour La France du Rite Écossais Ancien etAccepté.

 

Déjà, près de 2000 frères du Rite étaient présents et bien évidemment venus de toute la France y compris de l'Outre Mer.

 

Mais surtout, 30 délégations étrangères presque toutes représentées par leur Souverain Grand Commandeur en personne et parfois même accompagné par leur prédécesseur.

Moment rare, mais moment de soutien d'une très grande importance dans le contexte actuel.

Les délégations étaient, comme à l'habitude précédée de leur drapeau national et nous avons pu voir, entre autre, ceux de l'Espagne, des États Unis d'Amérique, de l'Italie, de la Suisse, de la Roumanie, de la Turquie, des Pays Bas, de la Grèce, de nombreux pays de l'est de l'europe dont la Russie, d'Israel, de l'Iran en exil, du Togo et, en nous excusant pour les pays non cités, nous citerons en dernier, mais symboliquement très fort : celui de l'Écosse et celui de l'Union Jack.

 

Le discours du Souverain Grand Commandeur était, bien évidemment, très attendu et il fut d'une très grande qualité, n'évitant pas bien au contraire le problème soulevé par la crise de la GLNF.

L'historique du SCPLF et de l'écossisme a été rappelé, ainsi que les conditions de la régularité.

Le SCPLF ne reprendra jamais la "gestion" des trois premiers degré car c'est une règle fondamentale de cette régularité, et il en sera ainsi demain comme c'est le cas dans le monde maçonnique régulier.

Aujourd'hui c'est la GLNF qui accueille ces trois premiers degrés.

Mais qu'en sera-t-il demain ?

 

Jean-Luc Fauque nous a ensuite parlé de la crise elle-même, puisqu'elle touche bien évidemment le SCPLF et les frères qui le compose puisque ceux-ci viennent obligatoirement d'une GL régulière et aujourd'hui principalement de la GLNF. Même s'il y a une exception française qui permet l'entrée au SC de tous frères réguliers venant d'autres GL régulières.

Son adhésion à la GLUA a été évoquée, ayant été suspendu de la GLNF et ne pouvant diriger un SC régulier sans être lui-même régulier il a été contraint de démissionner et a même été radié ensuite par le "guide" et son système !

L'ensemble des membres actifs dirigeants ont fait ou feront de même.

 

C'est un discours de vérité qui nous a été proposé et franchement, cela nous change bien évidemment, mais surtout nous permet de penser qu'étant aujourd'hui dans les profondeurs des ténèbres et le chaos le plus total, l'espoir et la foi en la maçonnerie de Tradition nous amènera obligatoirement vers des perspectives radieuses, en conformité avec l'une des devises du rite : Ordo Ab Chaos.

 

Des paroles de sagesse, de vérité et d'espoir ont donc été entendues dans un silence obsolu, calme qui fait le plus grand bien.

Le SGC a précisé que seulement par l'union nous réussirons.

Qu'il fallait attendre les décisions de la justice du 13 janvier 2012 et celles de l'Assemblée Générale du 4 février, compte-tenu de l'importance des décisions et de la proximité de ces dates (nous ne sommes plus après 2 ans à quelques jours près !) et qu'ensuite seulement il faudra agir.

Le matin, les propos de Jean-Luc ont été clairs : l'adhésion de tous les maçons à l'ULRF est une nécessité absolue.

Il a été clairement dit que personne ne serait oublié et que tous les frères des autres rites seraient pris en compte en considération de leur spécificité.

 

L'émotion a été à son comble par la véracité, la sagesse mais la détermination des propos du Souverain Grand Commandeur pour sauver la maçonnerie régulière française.

 

C'est cela qui a suscité et soulevé les participants dans une standing ovation : tous debout en applaudissant légèrement mais efficacement, dans la salle bien sur pour commencer, mais immédiatement suivie par les membres actifs et surtout par toutes les délégations étrangères.

 

Quel bonheur partagé mes Très Chers Frères.

 

Qu'elle est belle cette franche maçonnerie et nous vous assurons que le plaisir est immense d'y appartenir.

 

L'horizon sera éclairé dés le 4 février 2012 au plus tard, mais tout ne sera bien évidemment pas terminé, il restera beaucoup de travail, même si tout est déjà prêt pour les deux seules solutions possibles.

Mais le travail ne peut pas faire peur à un maçon !

 

L'année 2011 peut tranquillement se terminer, nous avons reçu notre salaire en ce jour proche de la saint Jean d'hiver.

 

Fraternellement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires