Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 14:08

LES FOSSOYEURSVoici la photo des fossoyeurs... Il est dans le tas! (regardez bien, ils veulent et vont garder le pouvoir... mais de quoi !)

 

 

Il n'est nul besoin d'en rajouter à la prose de ce Heyraud qui roule depuis toujours pour les guirlandes offertes par son patron stifani.

 

Rappelons que cette personne, est l'inventeur des "démissionés d'office, malgré eux"...

 

Alors, sa prose de tinette, nous fait le même effet qu'une carte postale envoyée par un vieux tonton, ou une vieille tata, chez qui nous ne voulions pas aller, mais à qui nous devions répondre pour ne pas froisser papa ou maman.

 

Comme nous ne sommes plus des enfants, nous tirons la chasse !!!

 

Voilà sa "carte postale" !

 

 

From: Bertrand Heyraud
Sent: Thursday, March 22, 2012 10:05 AM

Subject: Une candidature ferme et sans arrière-pensées

Des commentateurs plus ou moins bien intentionnés prétendent que je porte un faux nez, que je compte drainer des voix dans le seul but d’en faire profiter François Stifani au moment opportun...

Je démens formellement cette supposition.

Certes, mon amitié fraternelle pour François Stifani est entière.
J’assume loyalement, depuis un an, les fonctions de Grand Secrétaire national qu’il m’a confiées. Je l’ai toujours considéré comme le Grand Maître légitime de la GLNF, régulièrement désigné et installé. Ma tâche
n’a pas été de tout repos, dans le désordre ambiant et sous les accusations les plus injustifiées. Je l’ai accomplie sans arrière-pensées ni restrictions, parce que c’était mon devoir.

Si j’avais eu l’une de ces ambitions qu’on voit tant fleurir, il aurait été plus simple de rallier l’opposition en temps utile et de faire assaut de promesses démagogiques. Les exemples ne manquent pas... J’ai préféré aller au bout de mon engagement. Non, je n‘ai jamais rêvé aux fonctions de Grand Maître en me regardant dans la glace, le matin. Mais les circonstances commandent souvent. Elles ont déjà franchi les limites de la profanation et sont à celles du chaos. Chacun doit prendre ses responsabilités.

La mienne est de me porter candidat pour être élu, pour rassembler ce qui est épars et rendre à la GLNF sa dignité perdue. Une telle perspective ne se conçoit pas dans la compromission et les arrière-pensées. Si François Stifani avait une chance d’être l’homme de la situation, au soir du 30 mars, je me trouverais toujours à ses côtés.
Mais nous savons tous, hélas, qu’il n’en est rien et que son élection est impossible, tant les rancœurs injustes se sont accumulées sur son nom. Elle ne ferait, au surplus, que prolonger le désordre.

Ma résolution a été difficile à prendre. Elle est entière. Cette élection, voulue par la justice profane et sa représentante, totalement en marge de nos us et coutumes, est cependant la seule issue à la crise que nous traversons. Au soir du 30 mars, nous aurons un nouveau Grand Maître. Je ne me déroberai à mon engagement par aucune combinaison. Ce serait indigne de nos traditions maçonniques.

Je te prie de croire, mon Bien Aimé Frère, à l’expression de mes
sentiments fraternels.

Bertrand-HEYRAUD    

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

olivier 22/03/2012 16:35

pov' chéri!!!!!!quel dévouement, quelle abnégation.....un modèle j'vous dis ma brav'dame
ça ose tout...c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait!!!!
.....ce soir je me trouve gentil et tolérant
JMR/83680

Vercingetorix 22/03/2012 22:05



Il y a des modèles qui servent ... d'épouvantail à moineaux  !



André d'Eram 22/03/2012 14:26

Tout ce qu'à su faire Bertrand Heyraud, c'est :
- trahier celui qui l'a fait roi Jean-François Maury, qu'il a trahit ensuite pour prendre sa place,
- "casser" Villard de Honnecourt,
- être un simple signataire,
- incapable de diriger sa Province de PGA, assisté en cela par un certain sebdul, qui renie son maître aujourd'hui pour rejoindre le chausseur,
- a su juste écrire "5000 ans de chaussures", 49€ dans toutes les bonnes librairies mais pas une seule "Brèves.

Vercingetorix 22/03/2012 16:13



Bref, un incapable !