Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 08:09

img034Le donneur de leçons de Dauphiné Savoie a fait paraître une "Tribune Libre" en forme de coup de poignard dans le dos de l'ULRF.

 

Ce blogueur, tente d'exister par n'importe quel moyen, et la joue perso plutôt que collectif.

 

Il n'a sans doute pas compris, ce n'est pas faute d'explications, que le choix d'un candidat était,  et intempestif, et prématuré.

 

Le plus important est l'Union, et le projet qu'elle porte.

 

Faire autre chose sous couvert de "bonne foi" fait le jeu objectif de stifani. Comme il nous a déjà fait part de réactions curieuses, on est en droit de s'interroger sur son réel objectif.

 

Son autre Crédo est de prendre la posture permanente du bouc émissaire, de l'agressé, bref, de la victime. C'est curieux, mais là aussi il nous rappelle quelqu'un.

 

Comme il est malin, il  reprend l'article de Tamino, en se félicitant des conséquences positives de sa "Tribune Libre"... "Nous revenons de loin, et je ne peux que LE féliciter du chemin parcouru..." Un esprit chagrin pourrait y voir de la perversion, mais nous n'en sommes pas là, et nous nous félicitons que ce ne soit pas le cas !

 

Bravo Tamino, le Dauphiné Savoie t'accorde une médaille... Pour les autres c'est le mépris sidéral decerné par sa grandeur E. S.

 

La promotion d'un candidat, quelles que soient ses qualités n'a pour résultat que de nous affaiblir.

 

Le désintéressement et la générosité d' Alain Juillet ne font que nous renforcer.

 

28 myosotis oeuvrent dans ce sens de manière tout aussi altruiste pour seul objectif la défense de la Maçonnerie Régulière.

 

Par la faute de deux trublions qui s'érigent en "Père la Vertu" nous nous écartons du sillon que nous traçons, et semons le doute dans des esprits déjà inquiets.

 

Voici le texte de Tamino. Nous partageons tous son analyse...

 

Réponse à une tribune libre parue sur les blogs Grande Couronne et Dauphiné-Savoie

 

Cette tribune libre, mais très orientée, attaque de front l’initiative de l’ULRF, Union de plus de 500 Loges à ce jour. Dans la mesure où ce texte contient de graves contre-vérités, nous nous donnons le temps d’y répondre sur les points principaux. Dans l’ordre du texte dont nous parlons :

- Il n’existe pas de décision de se constituer en association de fait, la loge EST une association de fait (liste de membres, règlement intérieur etc..) qui ne peut entrainer aucune action de la part de la GLNF. Dire le contraire est mentir, et d’ailleurs la GLNF ne s’y est pas risqué, elle connait la jurisprudence.

-L’ULRF est bien sûr à l’extérieur de la GLNF, comme le club de football auquel j’appartiens, raison de plus pour être inattaquable, contrairement à une obédience concurrente par exemple, ce qu’elle n’est évidemment pas.

-1- Le reproche de devoir opérer un vote dans la loge est paradoxal : le silence et l’absence de débat sont-ils conformes à l’éthique et à la tradition maçonnique ? C’est traditionnellement par un vote à la majorité des 2/3 que les grandes décisions sont prises dans notre confrérie, mais la plupart des votes des près de 500 loges adhérentes à ce jour ont recueilli l’unanimité.

Certains recommandent de ne parler de rien dans ces circonstances malheureuses. Ce n’est pas notre choix, mais nous ne l’imposons à personne, considérant que nos frères sont adultes et responsables.

-2- La GLUA, avec laquelle nous avons des contacts suivis, est très attentive à l’évolution de la crise de notre obédience, et, depuis que M. Stifani, le 14 juillet a déclaré dans sa folie ne plus la reconnaitre, elle l’est d’autant plus. Elle est régulièrement tenue au courant de la situation et des adhésions à l’ULRF, avec, et c’est la seule à détenir cette information confidentielle, le nom des Loges.

-3- Dire que M. Stifani cherche la scission est une évidence. Vous aurez d’ailleurs noté que lorsqu’il parle de préserver la GLNF dans son dernier courrier, il utilise le mot « actifs centenaires», qui sent plus l’immobilier, les fonds de placement, les cotisations, que la spiritualité et la fraternité. Prétendre que son départ est inéluctable participe cependant d’un vœu, certes partagé mais pieux, que les actions judiciaires menées par FMR rendent heureusement plus concret. Où en serions-nous si les procédures, en dépit des tripatouillages procéduraux de M. Stifani, n’avaient abouti à l’annulation de l’Assemblée du 16 octobre, dont la validité va être jugée en appel ? La récente assignation contre Me Legrand vise à arrêter les bourrages d’urnes et les exclusions pour non-paiement de cotisations non votées : fallait-il là aussi se taire et laisser faire ?

-4- Qui parle de quitter le navire ? Qui, une fois encore, travaille d’arrache-pied pour obtenir que l’Assemblée Générale se tienne, avec un collège non trafiqué, une présentation enfin critique de comptes dont nous dénonçons depuis longtemps les anomalies ?

Serait-ce cela la soumission, dont certains se font aujourd’hui les chantres à moindre frais ? Il est fait en vrac le reproche à l’ULRF de compter dans ses rangs des frères qui seraient critiquables sur tel ou tel point, et dont l’ambition serait le moteur principal : aucun d’entre eux n’est candidat à quoi que ce soit, ce qui n’est pas le cas de ceux qui, pour imaginer pouvoir saisir leur chance, les critiquent sans cesse, tout en parlant d’union de l’opposition !

Regardons les choses en face, et non au travers du prisme des intérêts particuliers de quelques-uns : qui va, peut-être, rendre la tenue de l’AG possible ? Qui va peut-être, obtenir que son collège électoral soit conforme ? Ceux-là même qui ont soutenu depuis le premier jour la création de l’Union de loges, car c’est là que se tient le futur de notre obédience, pas ailleurs ! Et si l’ULRF va tenir des conventions, c’est tout simplement pour être au plus près et entendre les frères de ces loges, qui sont le cœur vivant de la GLNF. Et faire le reproche qu’on n’y parle pas de l’AG est basé sur la confusion des genres : c’est le collectif FMR-Myosotis et ses avocats qui se chargent de ce travail depuis le début, grâce, entre autres, aux cotisations payées par plusieurs milliers de frères qui en ont bien compris l’enjeu.

 

Maintenant il convient d’aborder dans la plus grande transparence une hypothèse hélas possible.

Que ferons-nous si demain la Cour d’Appel, dont on aura compris que son fonctionnement laisse entrevoir un monde de pressions et d’intimidations, venait à rendre un avis défavorable à nos demandes ?

Si, pour être clair, Stifani, contre toute logique, éthique, politique etc, etc., gagnait, et était confirmé comme grand maître ou je ne sais quel cauchemar du même genre ?

Eh bien oui, la question se poserait de savoir si l’ULRF devrait, ou pas, proposer une alternative aux Frères et aux Loges : rester et aller saluer Stifani par onze ? Subir les vexations absurdes de ses sbires à tout jamais salis par leurs actions ? Voir foulée aux pieds indignes de ces pantins la Maçonnerie qui nous a tant donné ?

Ou, partir et reconstruire, sous le regard probablement bienveillant des Grandes Loges étrangères, une terre d’accueil pour cette Maçonnerie que nous aimons ? Est-ce manquer à nos devoirs que d’anticiper différentes options, tout en privilégiant l’espoir d’une reconquête de l’intérieur ?

C’est au contraire une lucidité fraternelle que d’y songer, et nous l’assumons.

Ce billet ne répond peut-être pas à toutes les questions qui nous sont posées, le dialogue fraternel des réunions que nous tenons partout en France est fait aussi pour cela. Nous aurons tenté en tous cas de faire comprendre qu’il n’y a nulle perversion dans cette démarche initiée, je vous le rappelle, par un simple vénérable Maître d’une Loge de Tours, il y a quelques mois.

Par Tamino

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

truber 16/12/2011 14:05

c'est sur que si 28 blogs sont d'accords avec leur 500 lecteurs et 40 modérateurs, qui détiennent leur vérité, on est sauvé !

mais continuez vous êtes dans le droit chemin et le gadlu vous reconnaîtra parmi les siens :)

vous oubliez toute cette majorité silencieuses qui en on marre de ces donneurs de leçons que vous êtes !

vous me faite pense au flics lors de la garde à vue, au bout d'un moment on va finir par dire "ok, ok, je suis coupable je signe ou ?"

Vercingetorix 16/12/2011 15:44



Le ton moqueur que tu emploies ne doit pas être un alibi à ton ignorance ou à ton attitude de "tête dans le sable"


Libre à toi d'écrire ces chiffres et de te les tenir pour vrai.


Tu n'es que ridicule. D'autant plus que tu te mets à parler au nom de la majorité silencieuse... qui depuis un certain jour de décembre ne l'est plus. Mais tu avais peut-être du sable dans les
oreilles.


Pour que l'information soit complète, le Myosotis Ligérien a déopassé le million de pages lues.


Le Myosotis, 400 000 pages vues.


 


Mais c'est vrai que si on en croit les propagandistes stifaniens il n'y avait qu'une poiugnée d'agitateurs à Levallois, certainement des profesionnels et protégés par les forces de l'Ordre !!!


 


Allez, retourne dans l'ombre de ton bac à sable. Fais de beaux rêves et de beaux patés. Papa stif te regarde !!!