Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 08:16

img112  La bonne potion du "guide spirituel"

 

C'est au détour d'une tête de chapitre d'un HALLUCINANT COURRIER que se trouve cette phrase: "La réalité dépasse la fiction". Pour nous, il ne fait qu'ajouter à notre peine.

 

C'est l'icône du troisième himself qui fait cette déclaration. On aurait pu croire un moment qu'il faisait le point sur son aveuglement... Que nenni !

 

Il se pose une fois de plus en victime. C'est son numéro habituel.

 

Mais là il fait très fort. Tout d'abord, il ne s'adresse plus aux Frères qui ne le reconnaissent plus, mais à des (in)dignitaires que nous ne reconnaissons plus!

 

Dans ce document, il accuse de complicité la GLUA dans les vues "hégémoniques" de la Juridiction du REAA.

 

Auparavant, il accusait les Anglais d'être simplement (et fraternellement bien entendu) d'être des imbéciles, mais là on passe au stade supérieur.

 

L'icône du troisième vient de découvrir qu'un complot (certainement "judéo-maçonnique") s'ourdissait contre lui...

 

Il a des preuves, et des faits. Ces maçons de seconde zone dont il jette les noms en pature à ses affidés ont préparé leur coup de longue main.

 

Ils ont réussi à manipuler les Présidents des ateliers de leur Juridiction qui finalement eux aussi ne sont que de pauvres benêts serviles.

 

Prendrait-il peur ? Et bien, il a raison.

 

C'est que l'icône du troisième préparait, lui, en parallèle la création d'un SC du REAA à sa botte (ou sa dévotion, c'est selon).

 

Bon, là il vient de se rendre compte que c'est raté, et que son projet s'il voyait le jour ne serait pas viable, car aucun SC étranger ne le reconnaitrait.

 

Dans ce document dont on peut faire l'usage qu'il fait habituellement avec tout ce qui le contrarie, il fait l'étalage de mensonges, de contre-vérité et d'oeuvre de propagande.

 

Tout d'abord, il réaffirme que c'est lui qui a rompu avec la GLUA. Tout le monde sait que son courrier est antidaté.

 

Ensuite, il affirme que les Anglais ne se fient qu'à un seul son de cloche...

 

Il est vrai que l'icône du troisième a été d'une discrétion absolue dans ses lettres au Président de la République, dans ses prise de positions religieuses et politiques. C'est vrai qu'il n'a jamais dit que la GLNF était une secte (cf. émission de canal +), c'est vrai qu'il n'a jamais dirigé en sous main des procès staliniens, et que ces mêmes procès ont disparu. Ils ont tellement disparu, qu'il suffit au porte plume en chef, B. Heyraud de rayer de la matricule les VM qui courageusement prennent position pour... la régularité. etc...etc...

 

Les Frères Anglais sont surement aveugles ou sourds, et n'ont pu se rendre compte de rien par eux-même.

 

L'icône du troisième va même accuser le "responsable" du SC de Belgique d'avoir insulté la GLNF lors de la fête solsticiale de l'Ordre Ecossais.

 

C'est tout l'inverse. Ce Grand Maçon, lors d'un moment intense de Fraternité et d'émotion a assuré tous les Frères de son soutien, et que contre les dérives du (GM de la GLNF), il accueillerait tous ceux qui en feraient la demande. Il n'y avait pas de main plus secourable que la sienne.

 

Mais l'icône du troisième qui n'était évidemment pas présent (l'année précédente il nous avait quand même avoué qu'il ne comprenait pas l'utilité de nos travaux) n'hésite pas à mentir ouvertement.

 

Pour finir, nous sommes à ses yeux des "inféodés". Des agents de l'extérieur en quelque sorte.

 

Et bien, oui "la réalité dépasse la fiction".  Il a bien fait d'écrire ce torchon de contre vérités (qu'il présente comme justification de ses turpitudes) qui restera dans les a(n)nales de la GLNF comme le témoignage de la bêtise arrivée au sommet d'une institution qui n'a pêché que par excès de confiance et de Fraternité.

C'est hélas nous qui avons régularisé cet individu issu du DH (un autre complot ?) qui ose terminer sa propagande en nous adressant l'expression de ses sentiments fraternels... La fraternité poussée à ce point fait vraiment peur.

 

Alors mes Frères, Vénérables Maîtres, amplifiez l’initiative prises par de nombreuses Loges en signant l’appel intitulé :

« A TOUTES LES LOGES REGULIERES DE FRANCE » Télécharger cette déclaration au format word.

en le retournant à « logesregulieres@gmail.com »

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

Christian hyerle@club-internet.fr 27/07/2011 16:43


Bonjour mes T.C.F., suggestions pour :
Les bases d’une refondation

 Changer de nom, de sigle, de logo etc.…,
L’état de déliquescence de la GLNF nécessitera au moins une génération pour qu’elle retrouve une image conforme à l’identité qu’elle n’aurait pas dû perdre, et toute naissance naît d’une mort ;
elle doit s’accomplir, et comme la nature l’impose, dans la douleur.

 Etablir chaque loge comme souveraine (compte indépendant), dans une fédération de loges,
L’unité dans la diversité, la diversité dans l’unité, pour que le un et le tout se conjuguent dans l’harmonie,

 Etablir le V.M. comme tel, et seul installateur (ou passé V.M.) de son successeur,
Du père au fils, et de Hiram à la transmission des mots substitués, l’on voit que l’existence légitimée du V.M. ne peut véritablement s’établir que dans la transmission de celui qui le précède. La
transgression (par les mauvais compagnons) de cet acte a rompu la chaîne d’union des V.M. Il convient qu’elle soit rétablie

 Supprimer les groupuscules occultes, types : conseil des anciens, ou ne leur permettre que des suggestions collectives pour la loge,
L’attribution occulte des offices constitue un support de manipulation non transparent et moralement inacceptable puisque les personnes concernées ne sont pas présentes,

 Attribuer les offices prioritairement par ancienneté (sauf manque d’assiduité ou de travaux ou autre exceptions justifiables et justifiées),
Nos jeunes sont porteurs de demain, pas d’aujourd’hui. Qu’ils apprennent la conviction de servir, la détermination pour servir, et surtout, la patience pour servir, dans l’assurance que l’Ordre
sera respecté. Et à celui qui fait le passage d’hier à demain, qu’il lui soit donné de servir, sans se servir, ni s’asservir, aujourd’hui.

 Fixer enfin aux niveaux provinces et national la frontière entre civil-profane et régularité- ordre,
La confusion du monde matériel et du monde immatériel a mené au chaos. L’obscurité domine la lumière. C’est une bataille qui est perdue, pas la guerre.
L’univers est en expansion-évolution, l’Etre aussi.

 Attribuer les responsabilités qui y correspondent en fonction des compétences acquises, et nom en fonction de préférences personnelles ou d’allégeances au service d’enjeux métalliques,
La corruption (tête : intellectuel-idées, cœur : lien d’appartenance, corps : enjeux matériels-métalliques) ne doit pas exister en maçonnerie,

 Constituer une commission ‘’éthique maçonnique’’ composée de cinq sages n’ayant que ce seul enjeu maçonnique, avec seul pouvoir d’avis communiqués à tous les F.F.
La nécessité d’un contrôle permanent de l’exercice du pouvoir est plus que démontrée par les 19 mois qui se sont écoulés. L’exercice d’un pouvoir autocratique, avec ses dérives sectaires, n’aurait
jamais dû apparaître – même pas embryonnaire – dans notre obédience. Ce comité constitué sur la base de la véritable libération des métaux pour chacun de ses membres, devra être totalement
indépendant des structures en exercice.

 Affirmer la prérogative de la loi républicaine sur l’obédience maçonnique,
Tout véritable maçon souhaite sacraliser sa vie profane en conformité avec l’Ordre, pour autant il n’est pas contraint à une naïveté qui lui ferait confondre les deux. Ainsi, certains frères ont
autorité sur d’autres en loges, réunions maçonniques et St Jean, et ce doit être librement consenti.
En dehors de ces circonstances, ils sont citoyens comme les autres et n’ont aucune espèce d’autorité particulière que ce soit sur le plan civil, sociétal, moral ou même maçonnique,
Et ceci quelques soient leur grades ou leur ancienneté. D’ailleurs l’ancienneté ou les grades ne démontrent pas toujours une sagesse acquise (voir pas du tout !). Chaque frère a cependant la
possibilité d’une attitude compatissante d’écoute et de conseil qui est l’exercice de son devoir de fraternité.

Christian Hyerlé, dans la liberté d’une proche mise en congé,
Loge ‘’Fleur de Lumière n° 1110’’ mle 58655


Vercingetorix 27/07/2011 18:09



Merci de ton apport



MGM 27/07/2011 12:45


Je viens de lire ton dernier billet et surtout la lettre (enfin le torche cul) de l'autre fou furieux. Il aurait pu conclure d'une façon plus classe style :"Mais y connaissent pas François ces mecs
! Y va avoir un réveil pénible... J'ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu'le sang coule... Mais maintenant c'est fini... je vais les travailler en férocité... les faire marcher à
coups de latte... A ma pogne je veux les voir... Et je vous promets qu'il demandera pardon !... Et au garde-à-vous ! Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais leur faire une ordonnance, et
une sévère, j'vais leur montrer qui c'est François. Aux quatre coins d'Paris qu'on va les r'trouver, éparpillés par petits bouts façon puzzle... Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus,
j'dynamite... j'disperse... et j'ventile... Je vais les renvoyer tout droit à la maison mère... Au terminus des prétentieux."



M'enfin "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.