Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:20

img021COM. DE CRISE...

 

 

Nul doute, les grandes manoeuvres ont commencé

Chronologie et explications.

Sans faire de mauvais esprit, l'expérience nous a rendu interrogatif, voire méfiant quant à la Fraternité de Monsieur S...

Reprenons les faits.

Le 6 septembre, une vingtaine de Frères devaient comparaitre devant le tribunal Suprême pour être confronter à l'infaillibilité du Guide Spirituel de l'Obédience. Sans parler de ceux suspendus et en attente de convocation.

Oui mais voilà: en Septembre, il y a les installations des chefs de l'Ordre  (les vrais, pas des OP ou GMP nommés et révocables suivant l'humeur de Prince et en fonction de la souplesse de leur échine) vont devoir prochainement voter. En Octobre, il y a l'assemblée générale (ou les AG, ou les consultations - nous n'avons pas la terminologie que préfère Monsieur S...-).

Alors, la gouvernance de la GLNF ne peut pas prendre le risque de heurter la sensibilité déjà exacerbée des Frères.

Une communication de crise est mise en place.

Le premier acte est le rapport du Comité National de Conciliation.

Le 12 juillet, le CNC remet un rapport chafoin, qui s'il reprend pour partie les demandes des Frères qui s'étaient courageusement levés le 5 decembre, minimise de façon absurde la responsabilité du GM en la rejetant sur ses prédecesseurs.

En outre ce Comité a omis entre autre le désir des Frères de voir partir Monsieur S... et  ses affidés, et  la réintégration sine die des F. exclus, suspendus ou radiés. 

Le 29 juillet et comptant sur la trêve estivale, Monsieur S..., droit dans ses bottes, envoie une vigoureuse lettre aux GMP afin de préparer septembre et de faire régner l'ordre (avec un petit "o").

Courant Août, Monsieur S... non contant de stigmatiser des F. qui disent tout haut, ce que l'ensemble pense de plus en plus fort (respect de la Règle en 12 points...) veut trainer au pilori le TRF Lucien M., agé de 88 ans.

Enfin hier, lesFrères convoqués devant ce conseil de discipline national, qui fait gondoler les vrais initiés, reçoivent un courrier  de ce même CDN leur indiquant d'un ton très sec, que les membres de ce conseil étaient dans l'attente des décisions conséquentes au rapport du Comité National de Conciliation.

Ce courrier étant paré d'une formule où sourd cette menace "Le cas échéant, je ne manquerai pas de vous faire connaître la nouvelle date lorsqu'elle sera fixée."

Comme on le voit, il y  a loin de la coupe aux lèvres, et ces manoeuvres ne doivent être prises que pour ce qu'elles sont: de la communication de crise.

Au reste, cela a déjà été expérimenté en Guyenne Gascogne, où A.C. a obtenu on ne sait quel moratoire qui lui permet de ne plus être mis en cause pour sa défense effrénée du guide. "Je précèderai F.S. en enfer, s'ille faut..." n'hésitait-il pas à dire il n'y a pas si longtemps. Puis il a évoqué Dieu, le GADLU et divers philosophes (autant faire parler les morts) pour nous convaincre de sa bonne foi. Il n'hésite pas à évoquer les mânes de Jean-Paul II: "Il n'y a pas de paix sans justice, et pas de justice sans pardon".

Plus fort, lors de la réunion qu'il a eu avec les OP de sa Province, il a reconnu que l'obédience pourrissait par la tête !!!

C'est-y-pas de la belle com. de crise ça Madame !!!

Non, mes Frères, restons plus que jamais vigilants et déterminés. Le destin de notre obédience, notre GLNF est entre nos mains desquelles il n'aurait jamais du s'échapper.

 

En lien, l'article de Socrate: Lienlink

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

Le vigilant 02/09/2010 09:48


Mes TT CC FF,
dans le même ordre d'idée, sûrement sur les conseils de son guide, A.C a laissé de côté son blog fétiche les gardiens du temple, sur lequel il tartinait de savoir et non de connaissance des pages
trop complaisantes. Lui-même se réfugiant derrière des citations faute de penser par lui-même. A.C. fait son métier !
Quant à SD écrivaillon monomaniaque du blog acacia, son maître l'a renvoyé dans sa caisse pour ne pas faire trop de vagues...


Vercingetorix 02/09/2010 09:50



Ils ne nous manquent pas...