Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 08:16

images

Le blog de F. Koch nous présente ce jour une vidéo hallucinante, mettant en scène de façon paroxystique le "lien ultime entre Dieu et les hommes" de la GLFS.

 

Passons sur le côté révoltant et odieux de mettre en scène son cercle familial et notamment son fils handicapé.

 

Cela nous rappelle la réaction de Ségolène Royale au tweat de la "première Dame". !

 

Cette dramaturgie est ignoble parcequ'elle renvoie aux pires excès que tout dictateur peut comettre, tout particulièrement celui du culte de la personnalité.

 

Pour que ce soit bien clair, voici les définitions de "Dictature": La dictature désigne un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou institution ne les limitent[1]

  • Encyclopædia Universalis : « La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l'évolution en cours (dictatures révolutionnaires), soit à l'empêcher ou à la freiner (dictatures conservatrices). Il s'agit en général d'un régime très personnel ; mais l'armée ou le parti unique peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles. »
  • Dictionnaire de la politique (Hatier) : « La dictature se définit comme un régime arbitraire et coercitif, incompatible avec la liberté politique, le gouvernement constitutionnel et le principe de l’égalité devant la loi. »
  • Dictionnaire culturel (Le Robert) : une dictature est une « concentration de tous les pouvoirs entre les mains d'un individu, d'une assemblée, d'un parti ; organisation politique caractérisée par cette concentration de pouvoirs », (il cite comme exemple entre autres Cromwell et les Jacobins), et un dictateur est une « personne qui après s'être emparée du pouvoir l'exerce sans contrôle » ou une « personne qui exerce le pouvoir dans un régime qu'on peut à juste titre qualifier de dictature. »

... et de "culte de la personnalité :

L'expression culte de la personnalité correspond à l'adulation excessive d'un chef d'État dans un régime totalitaire. Par extension, elle peut s'appliquer à toute personne en vue bénéficiant d'un fort battage médiatique. Le culte de la personnalité est entretenu par divers moyens de propagande, et suppose en particulier une large utilisation des médias et des évènements, les rassemblements et les manifestations étant spontanés ou non. ...Ce qui est nouveau , c'est qu'une société qui se veut démocratique, qui se doit de l'être, copie ces habitudes féodales dans une dérive égocentrique. La nouveauté réside également dans la modernité des moyens mis en œuvre : le XXe siècle offre les outils techniques d'une médiatisation sans précédent à l'époque féodale. Via la radio, les journaux ou l'affichage, la personne du chef, qu'il soit Führer, Petit père des peuples, Grand Timonier, Caudillo, Duce, Président de la République ou candidat à cette présidence, pénetre dans l'intimité quotidienne des citoyens endoctrinés. George Orwell fera une satire de ce culte nouveau avec la figure de Big Brother (« Grand Frère ») dans son roman 1984.

 

Et pour être complet, voici le "pervers narcissique":

« La perversion est une anti-relation, elle ne fonctionne que sous le mode du rapport, elle ne produit que des rapports de force, donc de pouvoir : séduction, emprise, domination. [...] La perversion joue sur tous les tableaux. Elle mêle l’inversion de la réalité à la banalisation des situations graves et au déni des actes profanateurs. Elle prône l’impudeur et le non-respect de l’intimité, échange fausses confidences contre confidences forcées, renverse les principes humains, retourne les situations en défaveur de la vérité et empoisonne pour garder l’autre en prison malgré lui…[7] » 

 

 

Ce qui est dramatique pour cette obédience, c'est qu'elle était mûre pour que l'arrivée d'un tel personnage fut possible.

 

Le mélange détonnant de ces trois ingrédients a conduit l'obédience dans le chaos.

 

 

La mise en scène médiatique de cérémonies maçonniques le furent pour satisfaire l'égo de FS.

 

La présentation de l'obédience à la télévision par le GM Derozières était pédagogique. 

 

Les Frères, tout à la candeur des relations en loges, se sont abandonnés aux champs des sirènes contre-initiatiques...

 

Le résultat est l'effondrement des valeurs auxquelles nous croyions tous, et qui laissent des maçons sincères, orphelins de leur idéal.

 

Puis, se rendant compte de l'abîme qui s'ouvrait devant eux, ils ont à chaque fois que ce fut possible, et malgré les divers tripatouillages patents, rejetés une gouvernance dévoyée.

 

Malheureusement, le démiurge (Yaldabaoth, têtue, irascible et ignorante, émanée du vrai Dieu, et la cause du mal par sa création désastreuse qui mêla la matière à l'étincelle divine.) qui présidait aux destinées de l'obédience est entouré d'une cour qui le rassure dans cet entêtement maladif.

 

Si, comme il le prétend, SF avait eu de l'amour pour cette obédience qui lui a tout donné, et laquelle, il a tout pris, il se serait démis de ses fonctions, il y a bien longtemps, faisant ainsi un vrai geste de courage, d'amour fraternel et de don de soi. Il aurait rejoint les plus prestigieux des GM, et Justice lui aurait été rendue. 

 

Mais, il était écrit qu'il portait en lui l'exaltation du germe destructeur porté par ses deux prédecesseurs. 

 

La GL-AMF est là pour reprendre le flambeau de la maçonnerie régulière, mais lutter contre les forces ténébreuses est un vrai combat de Titan.

 

Car, nous ne pouvons pas compter sur ceux qui prétendent prendre la place de FS, sans changer réellement le fond de la chose.

 

Il est d'ailleurs édifiant de constater que les réformes évoquées par FS dans son pensum de Quatre pages ne servent une fois de plus qu'à renforcer son pouvoir.

 

Prétendre que les VM (5 par Province triés sur le volet) auront voix au chapitre, est une escroquerie intellectuelle de plus.

Car comment croire à leur réelle indépendance, cornaqués qu'ils seront par leur GMP dont on connait tous, leur fraternité qui s'exerce à grands coups de guillotine !

 

Alors, voici maintenant cet article dans lequel vous découvrirezUne vidéo à la gloire de François Stifani

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

Pyramide 16/06/2012 11:18

Le 13ème GM de la GLNF l'aura tuée.
Treize, cela ne vous rappelle rien ?

Vercingetorix 16/06/2012 22:57



N'exagérons rien, Judas fut nécessaire pour révéler JC.


Le patron de la GLFS n'est nécessaire à rien, sauf à lui même !



TONTON BERETTA DE LA BUTTE 15/06/2012 18:36

C'est NUL ... Il nous prend vraiment pour des CONS
TRIBIZ

Vercingetorix 15/06/2012 20:08



C'est audelà... Il est "ailleurs" ... Mais où ?