Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 23:08

img992

Ce petit laquais, après avoir ciré les pompes de son boss, tellement que sa langue en est rapeuse, nous promet de perpétuer un mode de gouvernance qu'il adore: des coups, des coups et des coup.

Ce monsieur a, à lui seul a inventé le concept de "démissionné d'office". Ce fut le prélude des grandes purges stifaniennes.

Comme c'est un bon élève, il invente un second concept, où l'on retrouve la patte du maître: "la trahison malgré moi".

Je suis obligé de me présenter contre toi pour mieux te protéger.

Heyraud nous prenait pour des imbéciles, mais il prend stifani pour un C...

Il n'y a pas de hasard, les deux font la paire...Avec Benzaquen et Dulac, ils vont bientôt pouvoir ouvrir un club de joueurs de belotte ... Si les statuts de la GLNF le permettent.

Trêve de bavardage, je vous laisse le soin de savourer ce joyau de trahison...

 

Bien cher François,

Cette lettre est sans aucun doute l’une des plus difficiles que j’ai eu à écrire, car ce que j’ai à te dire me peine d’autant plus qu’il y a dans la situation actuelle beaucoup d’injustice.


 

Pendant de très longs mois, tu as été celui qui a résisté face à une tempête insensée. Tu as été l’incessante cible d’attaques ignominieuses auxquelles tu as résisté au-delà même du concevable.


 

Les frères te seront toujours reconnaissants d’avoir protégé notre Maison.


 

Néanmoins, une majorité de frères, y compris parmi tes proches, savent de manière certaine que tu ne seras pas réélu et en tout cas pas ratifié.


 

Ta candidature ne peut plus être désormais une candidature de rassemblement, mais reste hélas, une candidature de division marquée par l’affrontement.


 

Les frères ne veulent plus de cela.

 

Après avoir pris conscience de ce qu’un grand nombre de ceux qui t’assurent de leur fidélité ne tiendront pas leurs engagements, après avoir mûrement réfléchi sur l’avenir de la GLNF, et à la demande d’un grand nombre de nos Frères, j’ai pris la difficile décision de me présenter afin de continuer le chantier, mais désormais dans un style certes ferme, mais apaisé afin que notre Maison bientôt centenaire ne sombre pas dans le chaos, et puisse sauvegarder sa vocation initiatique dans le strict respect des Landmarks, de nos Règles, Us et Coutumes.


 

Dans ce contexte que je sais être difficile, où les coups sont assurés, les déceptions nombreuses et les certitudes rares, je ne me tromperai jamais d’adversaire même si tu décidais de te présenter.


 

Mon amitié et mon estime te sont tu le sais acquises depuis longtemps ; sois assuré que ma démarche est autant motivée par une conviction profonde que par la conscience amicale et raisonnée de t’éviter un revers qui serait douloureux pour nous tous, et dommageable à la GLNF.


 

Mon devoir, comme celui de ceux qui te sont proches et qui t’aiment, est de protéger l’Ami, le Frère et de protéger notre institution.

Nous sommes nombreux à regretter cette attitude qui consiste à avoir « personnalisé » les problèmes sur ta seule personne. Malheureusement, nous devons admettre avec la plus pure objectivité que cette stratégie a atteint son but. Ces élections sont aux yeux de la grande majorité des Frères, une occasion certaine de retrouver le calme et la sérénité.


 

La réaction des Frères se résume donc essentiellement en une action simple : voter contre François Stifani.


 

Partant de ce postulat, nous ne pouvons que constater qu’aucun des candidats qui ont présenté leur candidature à ce jour, n’est représentatif de l’esprit qui a gouverné la GLNF depuis près d’un Siècle.


 

Je suis persuadé que la qualité de nos sentiments mutuels ne sera pas altérée par cet acte, qui n’est pas dirigé contre toi, mais induit par la situation.


 

J’espère qu’elles dureront au-delà des difficultés du jour.


 

Je te prie de croire en ma très profonde et très fraternelle amitié.


 


 

Bertrand Heyraud

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

François 11/03/2012 19:21

La bête immonde est en train de s'auto-dévorer (ils sont bien encore 666 à soutenir l'infâme)!

Vercingetorix 12/03/2012 07:12



C'est un spectacle affreux !



Atlante 10/03/2012 17:33

Avec un ami comme celui ci, plus besoin d'ennemis.
Une question: c'est qui Bertrand Heyraud? . Connais pas!!!

Vercingetorix 12/03/2012 07:15



C'est le "Grand Secrétaire", porte fliongue de stifani.


Voilà, nous gagnions pas non plus à le connaître, mais c'est fait !



TONTON BERETTA de LA BUTTE 10/03/2012 16:38

"Je vais te mettre une olive , mais je vais te chanter un petit air pour que celà ne te "fasse" point mal "..
C'est un géant ce type !
Tribiz

Vercingetorix 12/03/2012 07:16



Ah ! Tonton le reconnais tel qu'il "hait" !!!



olivier 10/03/2012 06:33

on atteint dans cette lettre le fond de l'ignominie et de la fausseté:avec des loulous pareils, la glnf est sure de perdurer dans les errements anterieurs!!! elle est belle l'ancienne
gouvernance...pathétique petit bonhomme
JMR/83680

Vercingetorix 10/03/2012 08:28



Au moins, on sait à qui on a à faire !