Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 06:31

    L'UNIONAlain Juillet, GM de la de l'Alliance, propose notre GL comme refuge à tous les déçus de la GLNF.

Cette proposition, fraternelle et altruiste est le reflet de la maçonnerie que nous avons toujours voulue.

 

Servir et non se servir.

 

Le mérite est grand, car nous savons que pour beaucoup, le choix de la GL-AMF, n'avait pas leur préférence.

 

Mais il faut se rendre à l'évidence. Notre ex obédience (et que tous soient persuadés que ce fut également un crève-coeur pour nous) a failli de par ses dirigeants, ses complices et ceux qui sont restés dans un silence passif, alors que les murs de Pisan s'écroulaient autour d'eux.

 

Que nul ne se fasse d'illusion, L'arrivée de Servel aux manettes ne changent en aucun cas la donne.

 

A part de vagues promesses de réforme, rien de concret n'a été avancé.

 

Pourtant, la GLUA avait prévenu. Il fallait un événement fort, de nature à bouleverser le paysage actuel de la GLNF.

 

A l'évidence, Servel n'est pas cet homme là. Il s'inscrit dans la stricte continuité de ce que nous avons subi, et dont nous ne voulons plus.

 

Au reste, César du bar de la marine en dresse un réquisitoire fort bien documenté: NOS FELICITATIONS A JEAN-CHARLES 

 

Demain, à l'instar d'autres GL européenne, la GLUA prononcera le déchéance de la GLNF.

 

La GL-AMF s'est développée bien avant ces échéances terribles, car nous savions que c'était inéluctable.

 

Notre nouvelle obédience, conformément à ses statuts, a remis l'initiatique et la Loge au centre de nos préocupations.

 

Fort de cela, elle peut accueillir en son sein et sans arrière pensée tous les Frères en déshérence.

 

Cette affirmation de la Fraternité simple et loyale ne peut faire que grincer des dents, comme en témoigne le blogueur d'affidelis. C'est normal, car avec quelques autres ils sont le fer de lance de la contre initiation.

 

Pour ceux-là, attirés uniquement par le clinquant et le faux pouvoir, le chemin est trop difficile, et s'arrête là.

 

Pour tous les autres, nous leur redisons que leur place est parmi nous.

 

Voici l' appel d'Alain Juillet:

 

"Mes Très Chers Frères,

 

L’actualité, en cette rentrée 2012, est encore marquée par les péripéties qui continuent d’ébranler notre ancienne obédience.
La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française n’a jamais voulu intervenir dans ce combat devenu sans intérêt et n’a jamais répondu aux attaques en tous genres dont elle a fait l’objet, préférant s’intéresser au travail maçonnique des Frères en Loge.

 

L’administrateur judiciaire vient de siffler la fin de l’avant dernier acte de ce pathétique mélodrame avec la désignation, par un Souverain Grand Comité restreint, d’un futur Grand Maitre de la GLNF, bien connu des Frères, entouré d’une équipe elle aussi bien connue, et qui espère une ratification en fin d’année par ce qui restera de l’Obédience.

Après avoir tout fait pour changer la GLNF de l’intérieur pendant plus de deux ans, nous avons décidé avec tristesse de la quitter quand il est devenu évident que les structures en place ne donnaient pas la moindre chance de mettre en œuvre ce chantier.
La suite et son épilogue viennent de nous donner malheureusement raison.

 

La perte de la reconnaissance internationale et la mise en place d’un Grand Maitre dont le programme annoncé ne va rien changer sur le fond du système GLNF, doit amener chacun à décider de son avenir maçonnique en son âme et conscience.

 

A quelle conception de la Maçonnerie voulons-nous souscrire ?

Certains Frères, ayant pris conscience que leur Obédience était en train de perdre la reconnaissance de la Grande Loge Unie d’Angleterre, ont proposé hâtivement des montages palliatifs.

Ne tenant aucun compte de la déclaration de Berlin des 5 Grandes Loges européennes, ils ont imaginé des districts souchés sur des Grandes Loges étrangères. C’était oublier, comme l’a rappelé opportunément la GLUA, que la France n’est pas pour autant un territoire ouvert. Pour faire partie d’une Grande Loge étrangère, encore faut-il assister aux Tenues dans le pays considéré.
D’autres ont imaginé créer, sur le territoire national, des Grandes Loges locales bien que sachant qu’elles ne pourront, à l’évidence, ni atteindre le niveau qui réponde réellement aux attentes des Frères dans leur diversité et leur exigence, ni obtenir une reconnaissance.
Pourquoi emmener les Frères dans de telles impasses ?

 

Loin des montages artificiels et des baronnies locales, il faut être réaliste : aucune obédience française n’étant plus reconnue, il faudra attendre deux à trois ans pour que la Grande Loge Unie d’Angleterre décide d’accorder sa reconnaissance à une ou plusieurs Grandes Loges respectant les critères de régularité et de reconnaissance.

Aussi, en liaison étroite avec les cinq Grandes Loges européennes, la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française travaille à cet objectif.
Nous répondons avec rigueur à chacune des demandes qui nous sont faites sur nos statuts, nos règlements généraux et nos constitutions pour appliquer strictement les règles de la régularité.
Nous entretenons déjà des contacts étroits avec de nombreuses Grandes Loges dans le monde qui se préparent à nous reconnaître et à échanger avec nous des garants d’amitié … comme vient de le faire une Grande Loge. Ce que nous annoncerons plus précisément lorsque d’autres reconnaissances que nous attendons bientôt, seront arrivées.

 

 

Comme vous le savez, nous pratiquons six rites : York, Standard d’Ecosse, Emulation, Français, Ecossais Rectifié et Ecossais Ancien et Accepté.
L’Alliance développe des relations fraternelles avec les Juridictions qui partagent les mêmes valeurs.
Ainsi, elle a signé un accord avec le Grand Chapitre du Rite Français et avec le Suprême Conseil du REAA pour que les Frères qui le souhaitent puissent continuer dans la durée à travailler dans les « hauts grades ».
Au Rite Ecossais Rectifié, compte tenu de l’impasse de Phaleg, nous allons offrir prochainement à nos Frères une ouverture afin qu’ils puissent continuer en toute quiétude à progresser dans un Grand Prieuré connu internationalement.
Enfin, nous finaliserons ce mois-ci la création de Chapitres de l’Arche Royale dans les 22 régions de la GL-AMF.

 

D’ores et déjà et sans préjuger de l’avenir, nous recevons dans nos Loges tous les Frères des Grandes Loges régulières qui le souhaitent.
Nous avons étendu cette possibilité aux Frères de la GLNF.

En effet, considérant qu’en dépit de la très probable perte de reconnaissance du 12 septembre, il convenait de donner à nos Frères confrontés au choix de rester ou de partir à leur tour de notre ex obédience, la possibilité de venir voir comment nous travaillons, dans la sérénité retrouvée, à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers et dans le strict respect des principes régissant la Franc-maçonnerie traditionnelle.

Je les invite à choisir librement où aller, à ne pas se laisser circonvenir par les pressions de tous types, à visiter et à déterminer parmi les organisations maçonniques, celle qui correspond le mieux à leurs attentes.

 

Et vous mes Frères de l’Alliance, je vous invite à accueillir les bras ouverts ceux qui sont véritablement en quête de spiritualité s’appuyant sur une pratique maçonnique de Fraternité, de tolérance et d’humilité... revêtus, comme il se doit au sein de la GL-AMF de leur tablier de Maître.
Par contre, il est tout aussi important de tenir à l’écart ceux qui ont trahi leur idéal par un comportement anti maçonnique à l’égard de leurs frères ou la pratique d’une confusion volontaire entre leurs intérêts privés ou financiers et leur Obédience.

 

Votre amour fraternel et votre vigilance sont tout aussi nécessaires l’un que l’autre, afin de faire progresser les valeurs maçonniques pour lesquelles nous nous sommes battus et pour lesquelles nous construisons tous ensemble la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française dans la perspective d’une nouvelle Maçonnerie régulière en France.

 

Je vous prie de croire, mes Très Chers Frères, en mes sentiments les plus fraternels.

VF Alain Juillet

Grand Maître

 

 

 

Une précision …

 

Dans la lettre qu’Alain JUILLET, Grand Maître de la GL-AMF, a adressée le 9 septembre

« A tous les Frères ... », une erreur de plume a fait mention d’accords « signés » entre les Juridictions des Ordres de Sagesse du Rite Français et des Grades de Perfection du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

 

Il ne peut y avoir, à l’évidence, d’accords formels avec des Juridictions en l’absence d’une reconnaissance de la GL-AMF par des Grandes Loges étrangères.

La GLNF qui n’est plus reconnue par de nombreuses Grandes Loges se trouve dans la même situation.

 

Evoquant les relations avec les Juridictions, le texte du message aux Frères fait référence aux déclarations officielles du Grand Chapitre Français (les 16 février et 7 juin 2012) et du Suprême Conseil pour la France du REAA (le 4 avril 2012), qui précisaient, l’un et l’autre, qu’ils continueraient à recevoir les Frères des deux obédiences tant que la situation de celles-ci ne serait pas clarifiée.

 

Cette mise au point permet de rappeler et de mettre en lumière l’indépendance respective de la GL-AMF et des Juridictions avec lesquelles les Frères entretiennent les meilleures relations.

 

(Paris, le 10 septembre 2012)" 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires