Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 17:56
img076Incurable..............................................
La maçonnerie Régulière s'appuie sur trois grandes Lumières, l'équerre, le compas et le volume de la LOi Sacrée, ou encore sur les piliers Force, Sagesse et Beautés, ou encore Gnose, Chevalerie et Alchimie.
 
Pour le Guide Rétrodégradé, c'est plus sûrement : Mensonge, Jalousie et Métaux !!!
 
C'est amplement démontré par ce dernier "Brèves" aussi ridicule que pitoyable:
 
Je vous le laisse découvrir:
 
 
"Brèves  du 26/01/2012
 
 
 
 
 
 
 
 Communiqué de la GLNF
 
 
Le 26 janvier 2012, dans le Grand Temple Jean Mons, au siège de la GLNF à Pisan (Paris), le Grand Maître, les Grands Maîtres Provinciaux et les membres du Grand Conseil, par un vote unanime, ont déclaré que l'Association dénommée « Union des Loges Régulières Françaises » (ULRF) est considérée par la GLNF comme étant une Obédience, de par sa nature, son activité maçonnique et ses desseins.
 
Elle est, de plus, une Obédience irrégulière, car la GLNF est la seule Obédience Régulière Reconnue en France.
Cf. Constitutions de l'Ordre / Principes fondamentaux / Les Obligations du Francmaçon :
« Tout Frère s'interdit de participer à des réunions, Tenues ou Travaux non ouverts au Public, d'une association maçonnique non reconnue comme telle par la Grande Loge Nationale Française ».
L'adhésion d'un Frère ou d'une Loge à 1' « ULRF » est donc incompatible avec le maintien de son appartenance à la GLNF."
 
 
1) LE MENSONGE:
L' ULRF n'est pas une obédience, vous le savez tous, il suffit de lire les statuts.
Mais dans son délire, le guide rétro-dégradé ne veut pas que des Frères puissent participer à une autre association que la sienne. Ils pourraient y faire de "mauvaises" rencontre... Pourtant, la GLNF a déjà été condamnée pour cela...
 
Mensonge également quand ce facheux prétend que la GLNF est la seule obédience reconnue et régulière. Cela fait longtemps que la presque défunte GLNF n'est plus reconnue (demandez à nos amis de la GLUA ce qu'ils en pensent) et qu'elle n'est plus régulière, le guide rétro-dégradé s'asseyant avec un humeur primessautière à la fois sur la règle en 12 points et les décisions de justice. Tout dernièrement, c'est la GL de Monaco qui vient de lui jeter en pleine figure son mépris, alors qu'il suppliait il n'y a pas si longtemps le Prince Albert, d'être le protecteur, la loge mère  des maçons de la principauté.
 
Réécrivant le Code Civil, Stifani, se parant du soutien des GMp et d'un grand Conseil illégal, décrète que l'ULRF est une obédience - mais peut-être n'a-t-il pas lu ses statuts - obédience irrégulière de plus, et Son Altesse rétro-éclairée déclare caduque le jugement sans appel du TGI de Nice en date du 2 octobre 2001, rendu par la 3ème chambre civile du Tribunal de Grande Instance de NICE, dans l’affaire "X contre la GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE - LES HAUTS GRADES DU RITE D’YORK", relatif aux dispositions prévoyant, au sein de la GLNF, que “Tout frère s’interdit de participer à des réunions, tenues ou travaux non ouverts au public, d’une association maçonnique non reconnue par la Grande Loge Nationale Française.”

Par ladite décision, le TGI de NICE a dit et jugé que “la règle édictée par l’article 4 avant-dernier alinéa de la Constitution et du Règlement Général, dans son libellé actuel, constitue une violation de la liberté d’association et une discrimination non justifiée.”
 
2) La jalousie.
 
Comme vous le savez, le guide rétro-dégradé n'a pas été convié par l'Elysée pour les voeux de son cher Nicolas. Rien d'étonnant. Déjà qu'il ne lui avait pas donné la légion d'honneur, le guide fait vraiment désordre dans le paysage (tout court et pas seulement maçonnique). Le Président de la République lui a préféré Alain Juillet et Jean Murat. Tous deux farouchement decidés à défendre la maçonnerie Régulière, même s'ils diffèrent sur les buts, les méthodes et les moyens.
 
Camouflet suprême, Alain Juillet est le Président de l'ULRF.
 
Nul doute que le guide rétro-dégradé a du entrer dans une fureur digne du 3 décembre dernier...
 
Mais la jalousie s'exprime aussi par sa tentative stupide de vouloir exclure des Frères adhérants à l'ULRF. En effet, Ces derniers y trouvent un hâvre de paix contre les attaques des spadassins du guide rétro-dégradé, peuvent y échanger, bref retrouver la Fraternité d'une obédience en faillite (faillite spirituelle s'entend). L'ULRF est très loin des agitations pisanesques. La chaleur et la sérénité des échanges qui ont eu lieu lors des conventions provinciales l'ont largement démontré.
 
La jalousie s'exprime également contre les juridictions ordinales, et en tout premier lieu contre le REAA. Le guide rétro-dégradé a tellement démontré qu'il n'est pas au "niveau" (ne parlons pas du fil à plomb !) même son Canot de sauvetage, philosophe patenté de Province, n'y arrive pas.
 
3) Les métaux !
 
Ah ça, ils en ont fait faire des dérapages incontrôlés à tous ces avides de décorum.
Il n'y a pas si longtemps, un des leur s'est fait volé son portrait en cap des studios Harcourt.
Certains sont même venus (violemment) chercher les décors des temple de la rue Voilin.
Il faut dire qu'ils sont à bonne école: 13 lettres de suppliques du guide rétro-dégradé pour obtenir le légion d'honneur, l'appartement de l'avenue de Wagram, les voyages dans les conditions les plus luxueuses au frais de la princesse, les apparitins incessantes sous les feux des projecteurs médiatiques... et surtout le mépris affiché pour tous ceux qu'il nomme les "Frères de base" appelés à chaque lettre, brève ou courrier de la locution vide de sens pour son auteur: "mes biens aimés Frères".
 
Ces Frères de bases qui ne sont que des cochons de payeurs, et qui voient le patrimoine et leurs cotisations s'envoler dans la fumée des frasques judiciaires d'un individu qui n'a jamais été habité par le moindre esprit maçonnique. Quand on confond GLNF et tiroir caisse, cela permet de distribuer toutes sortes de prébendes à des individus, qui sans cette crise seraient restés dans l'ombre. Jamais un Dulac n'aurait du toucher un € pour rédiger un bouquin qui servirait de support à la gloire de son employeur.
 
Et surtout, surtout la hantise qu'il a à vouloir organiser le centenaire de la GLNF s'est mué en véritable obsession. Il s'accroche à cette idée, tout en sachant maintenant qu'elle est irréalisable.
 
En résumé, le guide rétro éclairé a failli dans toutes les parties de sa mission.
 
Il aura réussi à détruire une obédience qui allait être centenaire. Bien pire, il aura détourné bon  nombre d'entre nous, par lassitude, de la maçonnerie.
 
Pour tout cela, le guide rétro-éclairé est un être méprisable...
 
Mais, n'ayez crainte, mes Frères, l'heure est proche ou les comptes devront être apurés.
 
Ce jour là, le guide rétro-dégradé et ses acolytes devront rendre gorge, devant la justice et devant les Frères... Il ne s'agira plus pour lui de geindre, de trépigner, de pleurnicher ou de s'emporter.
 
Allez, une vidéo pour la route:
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires