Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 16:05

Cher François,

Se mettre à la place de l’autre, adopter un autre point de vue, peut permettre une vision différente et amener sans doute, à te présenter quelques excuses.

Quelle injustice te fait-on subir depuis maintenant le jour de ton arrivée au pouvoir !...

Oui, je  dis « pouvoir » car les  autres ne comprennent pas qu’au-delà des fariboles symboliques avec « danse à cloche-pied sur tapis à carreaux », on ne travaille pas dans la même cour et si, en plus, on doit tout leur expliquer, on n’est pas sorti de l’auberge !

Tout d’abord des excuses sur la promesse qui t’a été faite d’être le chef d’une armée docile et qui, manifestement, n’a pas été tenue.

C’est vrai que là, on n’a pas été clair et que l’état de la marchandise eut égard au bordereau de livraison n’est pas totalement conforme !

Comme la belle au Bois Dormant, c’est depuis plus de trente ans que les gars dormaient (oui, je dis gars parce que je sais que Frères, c’est d’abord ridicule et presque déplacé), et voilà qu’un prince charmant (et Dieu sait que c’est un rôle taillé pour toi) l’embrasse et qu’elle se réveille de mauvais poil !

 

DU PRINCIPE DE L’ICEBERG…

Des excuses sur le fait que pas un seul n’ait compris que grâce à toi, rien ne sera plus comme avant : ce qui était dans l’ombre sera désormais au grand jour (ou presque…toi et moi savons que même la lumière met un certain temps à parvenir…).

Un grand merci François, parce que sans toi, le plus grand nombre ignorerait toutes ces belles choses constituant cette partie de l’iceberg immergé…

Et ça, c’est bien à toi que nous le devons. Plus silencieux et discrets, tes prédécesseurs n’avaient pas cet amour de la clarté, toi oui, alors merci.

 

ET LA BOUM A L’AQUABOULEVARD, TU T’EN SOUVIENS ?

Alors que tu faisais tout ton possible pour nous faire une super pub (et là encore, ils sont ingrats car avant, on ne parlait jamais deux…), les voici à s’énerver et le comble, à venir te le dire sournoisement à près de 2 000, un jour d’Assemblée Générale à l’Aquaboulevard à Paris.

Je m’en souviens parfaitement parce que j’étais le gars qui avait envie de pisser et dont tes huissiers ont recompté 3 fois le vote (grâce à toi, je n’ai jamais autant voté en 10 minutes). Ah, je peux te dire que là, pour la fraternité, j’ai beaucoup donné, c’était Top !

 

DEJA DE GAULLE, DISAIT « DES VEAUX»…

Quand je pense que, dès ton accession, tu avais tout fait pour leur montrer le sens des vraies valeurs, et surtout d’honnêteté…Avec un petit «plus», j’ai, par exemple, le souvenir de tes qualités de pédagogue lorsque tu as été sacré chef, avec ton sujet de l’année : L’EXEMPLARITE !

Si c’était pas un super sujet, ça ! Surtout pour des pères-la-vertu limite semi-comateux

Ah, non, mon François, décidément, t’as raison,...ces gars-là, y sont pas fréquentables. Pire. Toi, dont tous connaissaient, ta sincérité, ton engagement désintéressé, tes vertus de cœur (oui, je sais, ça fait drôle, mais tu sais ces types, y parlent du cœur par-ci, du cœur par-là…ils sont tous « maître Es-cœur »), ils ont commencé à se braquer alors qu’en 50 ans, jamais une voix n’avait été entendue !

Ah, mais moi, je pourrais témoigner en ta faveur qu’ils n’ont pas été net et donc injustes avec un type si bien comme toi !

J’étais là ! Oui, j’étais là au CNIT en fin d’année où la foultitude de ces gars en noir avec des trucs comme des tabliers (à ce sujet, t’as jamais trouvé ça d’un ridicule qui tue, ces espèces de déguisements qu’ils mettent ? Non, je dis ça parce qu’on n’est plus à un détail près et quitte à faire de grands changements…), même que ce jour là, tu leur disais : « Est-ce que y’en a un qu’est pas d’accord ? ». Eh, ben, y en avait pas un seul !

Pire encore, tu leur disais alors merci de leur confiance, tout ça, tout ça… et personne ne te répondait ! Personne n’objectait.

Tu vois François, Tous des ingrats ! Y n’avaient qu’à le dire s’ils n’étaient pas contents ou d’accord.

Et, même là, ils n’ont jamais essayé de te remercier du fait que tu faisais l’effort de te déguiser comme eux…Et toujours, il faut le reconnaître, avec plus de doré, de médailles et de tsoin-tsoin* pour leur faire plaisir… Cela t’était très seyant, affinant ta silhouette.

*mot bantou signifiant « la grosse mouche noire qui vole en faisant beaucoup de bruit »

 

NON SEULEMENT INGRATS MAIS STUPIDES EN PLUS !

Mais moi, François, je sais reconnaître les hautes destinées et les hommes aux nobles desseins. Oh, je sais que tu n’as pas attendu telle ou telle reconnaissance pour aller la chercher très haut et sans doute pas sans résultat !...

Et quand on pense que, pendant que tu sers le « très haut » (l’autre), les imbéciles d’en bas ne comprennent rien, pire mettent des bâtons dans les roues ! Alors que c’est pour eux que tu fais tout ça !

Qu’est-ce que cela peut leur faire qu’un d’entre nous, soit l’Elu, l’Appelé dans le cercle rêvé du pouvoir ? Il en faut bien un, non ?

Regarde en ce moment, y font pareil en prétendant tous, d’une façon ou d’une autre, à la suprême timbale !

Et puis, ce n’est quand même pas ta faute, si aucun d’entre eux ne comprend que tu es le VRP indispensable dans le dossier de France-Afrique notamment…Heureusement toi, tu comprends pour deux, hein, mon François !

Puisqu’on parle des vrais sujets, t’as des prix chez Total ? (n’hésite pas à partager l’info avec tes vrais amis - j’en suis - et moi, je suis comme toi, j’ai des frais).

Bon sang, mais c’est bien sûr! Le mandat de 3 à 5 ans…calé sur 2012, avoue que ça tombe bien quand même si, là, encore, une coïncidence de plus.

Bizarre que cela n’ait rien évoqué pour personne… Mais, on l’avait bien dit,...des imbéciles…

 

PIRE ENCORE, DES TORDUS TE DIS-JE…

On est dans les coïncidences, avec un appel en justice renvoyé, puis renvoyé, puis renvoyé… Et dire que dans leurs blogs, ils laissent entendre que ce serait « magouille et compagnie », ils sont gonflés.

Et pourquoi pas une Justice aux ordres de certains « messages subliminaux » pendant qu’on y est ?

Ah, mais laisse pas dire ça François, c’est une honte ! Est-ce ta faute tout ce merdier en moins de deux ans ? Rien que ça, cela prouve d’ailleurs que les coïncidences existent bien !

 

En 1913, l’ancêtre de la GLNF naît, se développe, prospère, s’affirme dans une quiétude relative mais où dominent la Paix et l’Harmonie et tout d’un coup, patatras !

... 2009, tout se casse la gueule, avec procès, appels, administrateur judiciaire, suspensions de reconnaissance des principales obédiences internationales, de la GLUA, déchirements, invectives, charrettes de Frères par la fenêtre, petits meurtres entre amis, radiations par rafles, démissions par écœurement, atteintes physiques de Frères devant Pisan, profanes contrôlant des cartes d’identité maçonniques, listings de Frères dévoyés jusqu’à leur livrer une publication violant l’inviolable, etc....etc....et c’est pas fini !..

Et bien moi, je sais que si tout ça a commencé pile-poil quand t’es arrivé, ça n’est qu’une coïncidence de plus. CQFD.

Et à supposer que cela serait de ton unique fait, il faudrait dire « chapeau l’artiste », une telle déconfiture en moins de 2 ans, c’est comme les Twin Towers de Manhattan, si on nous l’avait dit, personne n’y aurait cru !

C’est même super balaize quand on y pense… Si on avait demandé à un gars : « Tu dois tout foutre par terre en 2 ans chrono »…Personne n’aurait pu ! Et ben toi, oui, mon François ! T’es vraiment un super, y’a pas à dire !...

 

Et puis, s’il y a des malintentionnés qui disent le contraire dans ton dos, dis-leur ces deux ou trois choses qui vont leur clouer le bec :

« Des coïncidences, y’en a aussi chez les autres, par exemple, quand la justice ne somme pas Mme LEGRAND d’organiser sous six mois l’Assemblée Générale due aux Lois républicaines comme l’exigeait un jugement, ou quand malgré un Jugement rendu EXECUTOIRE, on papote, on traîne et on ne met pas à exécution »… etc.

Qu’est-ce que t’y peux toi, François ? Si c’est pas du hasard ça !

D’autant qu’on est « encore » Régulier. Bon, d’accord, on n’est plus reconnu par plus de 34 Grandes Loges, mais t’as raison, on s’en contrefout.

D’autre part, on sait que tu es quelqu’un au dessus de tout soupçon. Y’a qu’à te regarder, est-ce que tu as la tête d’un sale type ? Bien sûr que non. T’es un type droit, ça se voit et surtout franc du collier (qui, par les temps qui courent, vaut mieux que franc du maçon).

 

Quant à ceux de tes amis de « trente ans » qui te critiquent aujourd’hui, ils sont vraiment gonflés !

Bon, d’accord ils t’ont « installé », mais ça leur file pas tout les droits ! Ils en ont croqué pendant des années, et v’là qu’ils sautent la barrière parce que ça sent le roussi pour Dédé la sardine !... Et ça, c’est honnête peut-être ?

 

ET POURQUOI PAS UNE SORTE DE CONSEILLER DE L’ELYSEE PENDANT QU’ON Y EST !...

Ah, non, c’est vraiment du grand n’importe quoi ! Y’en a même qui disent : « Si, si, des lettres à l’Elysée, il en a écrit plein, tout ça, tout ça…».

Mais dis-leur François, qu’un petit bonhomme comme toi, franchouillard à souhait, rond mais plein de bonhommie, peu intelligent mais un ambitieux (c’est pas interdit que je sache) pétri de vertus humaines… Qu’est-ce que tu irais foutre là-dedans ? On est en plein délire !

Après, s’il y avait des relations amicales voire familiales ou plus si affinités…ce n’est pas pareil.

Non, en fait, c’est sûrement à cause de certains Frères, très, très, très proches du pouvoir et de l’Etat qu’il peut y avoir quelques confusions au sein de la GLNF (tiens, tu vois, encore des coïncidences qui ne veulent rien dire) et surtout un lamentable amalgame.

Non, pour ceux qui te connaissent bien, c’est absolument impossible ou alors, c’est aussi fou que ceux qui prétendent que tu as tout juste le profil d’une marionnette dont quelques-uns, tout là-haut… tirent les ficelles. N’importe quoi !

Pour couper court à toutes ces sornettes (qui reviennent de plus en plus, plus, plus souvent), je me demande si Alain JUILL. ne pourrait pas démentir et dire une fois pour toutes que tout ça c’est du grand n’importe quoi.

Là, ça leur couperait la chique aux gras d’la base et comme ceux-ci sont braves au fond, ils le croiraient…(Par contre, ne soit pas tenté de parler et encore plus de vendre l’autographe que tu aurais reçu en réponse de Nicolas N…Je sais, ça vaut de l’argent et y’a pas de petit profit mais ça pourrait jeter le trouble…et, en ce moment, ce serait dommage, car comme tu le dis, ça gâcherait l’harmonie qui règne partout…).

 

QUEL BEAU PAYS QUE L’AFRIQUE…

Là encore, que de fantasmes n’a-t-on pas dit ?!... Alors qu’on sait tout l’amour que tu as pour les échanges fraternels et combien tu mets de toi-même dans tes voyages en Afrique.

Tu sais te dévouer et porter haut et loin le flambeau que notre bonne GLNF a bâti (on ne peut pas construire que des cathédrales…) et qu’elle t’a remis.

Et tu ne portes pas que le flambeau...on finirait presque par te prendre pour un bagagiste tant tu proposes de les porter pour tout le monde…

On sait à quel point tu es soucieux de poursuivre cette amitié historique avec les africains.

Et, à ceux-là qui laissent entendre insidieusement que tu serais une sorte de messager, oscillant entre « coursier et monsieur bons offices », dis-leur bien que ce n’est que jalousie.

Quant à fantasmer que la GLNF serait un outil essentiel sur le continent Africain dans ce qui relèverait de la sécurité des intérêts de notre pays, mais qu’est-ce qui ne vont pas chercher !

Moi, par exemple, j’ai toujours su qu’Omar BONGO était un humaniste, emprunt d’amour, de paix et de bonté…et pareil pour tous les autres de nos merveilleux et dignes frères africains.

 

PUIS-JE QUAND MEME TE SUGGERER UN « HIC » FRANCOIS…

Le revers de la médaille (et nous, on sait ce que c’est les médailles, hein ! mon François…), c’est que l’engouement des puissants est diablement versatile et souvent proportionnel à l’indice « discrétion » requis.

Cette donnée rendant brutalement fragile ce qui la veille semblait encore dans les tuyaux.

Tout d’un coup, boum patatras ! Que du bruit, des turbulences, bref, le grand bordel…et tout vous pète à la gueule !

Alors, je te pose une question, François : Ne penses-tu pas que ce qui fait incontestablement ta force dans ton fameux calendrier « 2012 » (non, pas celui ou tu es tout nu, gros bêta !) peut, tout à coup, devenir une grande faiblesse ?

Et si, alors que cela n’a rien à voir dans cette histoire, le pouvoir changeait de camp en 2012, cela aurait-il quelques répercussions sur tes rêves de haute destinée ?

Ce qui serait injuste, vu qu’il n’y a aucun lien ! (bon, on ne va pas le dire trop fort, parce que j’en connais des énervés qui voteraient Hollande rien que pour ça, hi, hi, hi !...).

 

DES SIGNES ET DES SYMBOLES…

Tout cela, s’ajoutant à quelques signes... (symboles serait exagéré), par exemple : Maître LEGRAND qui, à ce tarif mensuel, a pensé démissionner...Etrange, non ?

Ou cette convocation au « Château de Rentiers », pour « un entretien» avec la Brigade Financière...

Un Juge qui écrit pour «recadrer» sa mission, mais qui ne veille pas à l’exécution des jugements… Hum, hum, hum.

Et si on se demandait un instant POURQUOI ? (le « comment» étant trop facile).

On pourrait regretter cette ambiance « poubelle », mais comme tu aimes à le dire grand pédagogue que tu es : « C’est grâce à moi qu’ils recevront la lumière ! ». Et, sur ce point, les Frères en avaient besoin, mais maintenant, ça va, François, ils ont bien saisi !

Et s’il n’y avait que des ingrats chez nous, mais l’ingratitude est partout, mon François, surtout chez les hommes de pouvoir, de vrai pouvoir…

Objet de séduction hier, lâché et jeté aujourd’hui ! Et tu sais quoi ? Mon petit doigt me dit que ce genre de largage ne prendra même pas le temps d’une de tes ordonnances.

Même toi qui ne t’es jamais mouché du pied pour ce genre d’abattage, tu seras surpris de leur rapidité, c’est dire !

En attendant, j’ai une idée à te suggérer, une sorte d’airbag « dernière minute » : et parrain d’un bébé, ça te dirait ? En plus, ce serait « gai...no » ?

 

ET UN ALZHEIMER POUR LE P’TIT GARS D’LA DOUZE !...

Voilà, et te laissant à tes réflexions, mon interrogation est autre part.

Je me dis que qu’il faudra bien plus d’une vie décidément, pour qu’un être humain puisse prendre la mesure que tout cela est vain.

Que le bref passage qui nous est alloué sur cette terre mériterait peut-être une autre vue, une sorte de grandeur d’âme donnant du sens. A ceux-là, peut-on encore leur conseiller d’entrer en Franc-Maçonnerie ?

Et toi, mon pauvre François, t’en retiendras quoi de tout ça ?

Quand, débarqué et totalement oublié de tous, dans une quinzaine d’année (eh oui ! ça file vite), les yeux fixés avec nostalgie sur la photo de ta Jaguar ou Porsche (non...pas Porche…), caressant avec quelques tremblements ta Rolex, tu penseras au Fouquet’s ou à ces milliers de types qu’on appelait des « Frères » et que tu as sacrifié ?...

Puisse le Très-Haut t’épargner ce terrible dilemme en te rendant Alzheimer.

Allez, François, bon match, on va attaquer le 5ème et dernier set, c’est à toi de servir... !

 

 

PS : T’as vu, Khadafni s’est enrhumé, (quand on pense que ce type-là campait même en 2007 dans les jardins de l’Elysée…et puis...Pschhhhhiiit), alors, mets une bonne écharpe François, un rhume est si vite arrivé

PS: Vercingétorix tient à préciser que cette dernière phrase est une analogie, et surement pas une menace physique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires