Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 11:20

FRERE EXCELLENTL'angoisse du SGC... !

 

Nous reprenons intégralement cette lettre ouverte parue sur le blog de Neuilly Bineau

 

Mon frère,

Le Génie des Ténèbres a frappé même jusque dans vos rangs du SGC. Vous êtes manifestement constitués d’au moins 3 groupes.


- Le premier de ces groupes a totalement oublié que la qualification de Frère est la seule qui est donnée en Loge à l’Initiation, et s’est imaginé une supériorité lui permettant de détruire la fraternité en servant jusqu’au bout un chef démissionnaire qui s’était pourtant révélé peu instruit en Maçonnerie bien avant sa démission.
- Un deuxième groupe, occupe confortablement assis dans la position des 3 singes de la Sagesse, et depuis le 9 Décembre 2009, la fonction de godillot qui a été donnée progressivement à cette chambre d’enregistrement des décisions de quelques oligarques endogames.
- Un troisième groupe ronge son frein en attendant de mettre en œuvre une hypothétique action... nous verrons cela plus loin.

Vous êtes issus des Loges, mais celles ci s’éloignent irrémédiablement de l’institution que vous représentez.
Mes Frères du SGC combien êtes vous ? Combien y a-t’il de Loges ?
Vous êtes peut-être un peu éloignés de l’immense majorité d'entre elles.
Laissez nous vous expliquer comment se place la ligne de partage dans la tête et le cœur des Frères : il y a la GLNF d’un côté et il y a leurs Loges de l’autre. Ou va leur choix d’après vous ? De quel côté se situe le poids ? Votre réponse vous indique si l’obédience est pour eux un moyen qui est sensé être mis à leur disposition ou l’inverse. Tout le reste n’est après qu’un problème d’accord sur la mise en oeuvre des moyens.

Vous devez prendre conscience de l’importance des choix qui pèsent sur vos épaules. Vous disposez d’un fusil à un coup. Je ne suis pas certain que vous disposiez d’une balle mais espérons le... De votre chapeau doit sortir un véritable miracle pour faire revivre la GLNF, car ne vous leurrez pas, celle ci est morte dans le cœur de la plus grande majorité d’entre nous. Elle est morte par le lien moral qu’elle rompu, les idéaux qu’elle a piétiné, la fraternité qu’elle a mis à mal, les milliers de suspensions et radiations qu’elle a prononcé, ses propres règles qu’elle a bafoué, la reconnaissance internationale qu’elle a sabordé le 14 Juillet,....

Si j’ai bien compris, deux grands axes tactiques se dessinent : un axe qui passe provisoirement ou définitivement par l’extérieur et quelques axes qui visent la préservation de l’intérieur. Si l’objectif ce ce dernier est noble, je ne suis pas certain que la manière permette quoi que ce soit en dehors de son opposé.

Vous êtes entourés depuis longtemps de conseilleurs. Comme d’habitude, ceux ci ne sont pas les vrais payeurs... car ce sont les Frères qui payent durement depuis longtemps les erreurs de la gouvernance...

Dans un programme uni2r proposé par certains d’entre vous sur internet, hypnotisés, vous pouvez contempler s'égrener les jours jusqu’au 12 Décembre 2012, jour du départ espéré par eux de Monsieur Stifani : 475 jours, 474 jours, … Plan d’action : patientez mes Frères, ne faisons rien et unissons nous pour que Monsieur Stifani n’en reprenne pas pour 5 ans de plus... 473 jours…ou peut être 2298 jours, 2297 jours… ben oui, si on patiente... rien ne se fait !!! Et si rien ne se fait ...
C’est bien que ce super programme existe mais sachez tout net qu’il pousse des frères épuisés, de plus en plus nombreux et de plus en plus rapidement, à embarquer dans la chaloupe de sauvetage qui leur est proposée par l’Union des Loges Régulières. Saluons les artistes qui, les yeux forcément ouverts, ont pondu cet épouvantail de compte à rebours, ainsi que ce splendide concept d'action patiente inactive. Probablement les meilleurs d’entre nous...

Tournez maintenant un instant votre espoir vers ce site qui décrète l’égrégore et dont le cri de guerre est “Mouvement Egrégore : faisons ensemble échec à la scission qui nous menace. Sauvons la GLNF”.
Ils ne se rendent pas compte qu’ils sont comme l’enfant brutal et malhabile qui essaye interminablement d’emprisonner dans sa main du sable fin et sec qui lui échappe.
Sont ils capables d’intégrer au fond de leur coeur qu’il vaut mieux tenter d’apprivoiser les hommes et les groupes qui se constituent plutôt que de promettre de produire leur échec ? (pour prendre la référence du renard du Petit Prince).
Comprendront-ils que l’ULRF n’envisagera de partir de la GLNF que quand tous les recours auront été épuisés ou si Monsieur Stifani force la scission, ce qui est manifestement sa volonté.

Par ailleurs, ces hommes maladroits, probablement animés récemment de meilleures intentions, ne voient pas que la scission ne menace pas car la scission des coeurs existe depuis plusieurs mois, à chaque attentat terroriste lancé contre la Fraternité, par ceux de votre premier groupe évoqué plus haut.
Ils s’appellent égrégore, ils doivent être des spécialistes... avec un langage guerrier, on peut aussi en douter, tellement leur vocabulaire et leur phraséologie sont inadaptés... tout ceci est peut-être trop subtil pour eux.

D'autres essayent de vous tranquilliser en promettant des réformettes.
C'est un homme seul qui a fait ça disaient-ils. La fonction du bouc émissaire n'est étrangère à aucun symboliste. Ils marchent maintenant à reculons vers les analyses que nous leurs faisions depuis des mois. Réveillez vous !!!
Regardez le système en place et ce qu'il a produit. Pensez vous que le résultat est disjoint de la structure qui l'a produit ? La dérive existe dans l'ensemble des enchainements de statuts. Chacun a rendu le suivant possible. L'eau a coulé sous les ponts depuis chaque changement de statut et chacun sait que l'eau ne remonte pas les rivières. Le "rétrofit" des statuts peut-être une solution transitoire mais a forcément des potentialités destructives. Chaque statut est forcément limité face aux réalités présentes produites par les statuts qui lui ont succédé. Une remise à plat sera nécessaire. Lisez honnêtement les travaux qui ont été faits sans leur faire dire ce qu’ils ne disent pas, vous gagnerez du temps. Là encore ils ne veulent rien entendre. Tellement au dessus de tous, ils n’écoutent pas et désespèrent les frères qui s’éloignent d’eux.


Le plus grand nombre clame « il ne faut pas laisser tomber sans engager le combat ».
Ils démontrent leur plus gros problème. La majorité des frères leur a fait une démonstration de combat le 25 mars 2010. Ils n’ont rien voulu reconnaître, sourds, ils ont voulu les contraindre.
Le combat ne commence que pour les combattants de la dernière heure. Ils sont tellement bornés qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils l’écrivent.
Ca fait 2 ans que le combat dure et les frères sont saturés. Ils n’en peuvent plus de l’aveuglement de la gouvernance. Le mot aveuglement est faible.
Chacune des phrases de ces neo-combattants démontre leur décalage et leur apprentissage de l’opposition. Ils poussent, sans s'en rendre compte ou a dessein, les frères vers la chaloupe qu’ils nous forcent à fabriquer en toute hâte en nous le reprochant.
Comprendront-ils que les chaloupes existent parce qu’elles ont été appelées par les Frères de base ?
Auront-ils un jour l’humilité de se remettre en silence sur la colonne du Nord ? Seul le mouvement “Dignitaires de la Colonne du Nord” pourrait maintenant probablement freiner le mouvement qu’ils ont engendré.

Mes frères, vous devez comprendre que nous sommes de plus en plus nombreux un pied dans une barque ULRF et un pied dans la GLNF qui est en train de couler. Elle coule non pas financièrement pour le moment mais du fait de sa gouvernance dont vous faites partie avec les Officiers Provinciaux.
Je peux vous dire que les signaux qui vous sont donnés par ceux qui s’adressent à vous de l’intérieur de votre cercle accélèrent le mouvement de mise en auto-protection des Loges. Ceci est d’autant plus accéléré par certains chiens furieux tant qu’ils attaqueront ne serait-ce qu’une seule Loge.

Du pied qui est dans la barque provisoire, nous nous comptons pour savoir qui vient à bord. Par respect, les règles de vie commune se précisent entre les passagers d'infortune.
Du pied qui reste à la GLNF nous attendons le miracle que vous allez produire.

Octobre arrive à grand pas. Alors que les chefs en place tenteront de nouvelles reptations pour durer, vous allez peut-être être en mesure de nous proposer une solution.
Reconnaissez que ce que vous avez donné à voir pour le moment laisse perplexe.
On ne veut pas vous mettre la pression, mais ne vous trompez pas. Il n'y aura qu’un seul tour, sans tour de chauffe. Il va falloir que vous soyez convaincants car tout argument tordu ou biaisé amènera des passagers à l’Union qui n’est plus possible à la GLNF.

Personnellement je ne vois pas ce que vous pouvez faire.
Que pouvez vous ? Dites nous... exprimez vous... Donnez nous des raisons d'espérer quelque chose à la GLNF...


Charles, un frère assis sur la colonne du Nord depuis des années où il vous attend... qui trouve intéressant de voir dans quel ordre les Frères se présentent sur l’embarcadère de ce qui devient probablement progressivement ...une Arche...

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires