Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 23:10

img014

 

Il suffit maintenant:

 

Il est insuportable que tel ou tel prétendant au trône tente de nous faire payer par avance une très hypothétique résurrection de la GLNF.

Monique et consorts nous ont assez balladés depuis un an pour un résultat complètement imbécile.

 

Chacun y va de son petit couplet en se distribuant postes et colifichets, aussi bien les partisans d'un gourou déchu que les partisans d'une "Lumière" retrouvée. C'est tomber de charybde en scylla.

En fait, nous sommes par les jeux des uns et des autres plutôt dans l'ombre que dans la Lumière, et ce n'est pas avec de vieilles lunes, ou de vieux mortiers qu'un cimentera notre défunte obédience.

C'est la raison pour laquelle nous soutenons sans réserve l'appel de César du bar de la marine à nous projeter dans la perspective maintenant très proche d'une nouvelle obédience.

 

Les intrigues nous lassent. Nous voulons maintenant de la transparence en plus de l'honnêteté et de l'humilité.

 

 

Mes Frères,

Ainsi que nous l’avons  explicité,  l’ULRF  a engagé une stratégie double :

1.  l’une vise à créer une Grande Loge nouvelle afin d’y accueillir les Frères et loges   radiés, suspendus, en sommeil, etc…  et ceux qui ne veulent plus de la GLNF actuelle.

2.  L’autre, une candidature à la Grande Maitrise par Alain Juillet vise  à prendre la direction de la GLNF pendant 1 an et à mettre en place s’il est élu une profonde refondation de  sur le modèle de la nouvelle Grande Loge.

 

Par rapport à cette seconde stratégie, nous avons d’ailleurs mis à disposition les documents issus de la réunion des avocats de toutes les parties prenantes avec Me Dumaine-Martin, qui en avait produit le compte rendu.

 

Il est vrai que certains échos nous avaient alors parlé d’une nouvelle rencontre devant avoir lieu le lundi 20, laissant penser qu’en début de semaine, nous aurions de Me Legrand et de son avocat certains ajustements et précisions concernant ses demandes financières.

 

Nous attendions notamment que les paiements sollicités aient une échéance postérieure au vote du SGC, sinon que ce paiement « pour voir » soit limité à un versement symbolique  15 à 20 Euros par Frère (et non un acompte engageant la loge à payer la totalité  des douze ou vingt quatre mois passés, pouvant représenter parfois des milliers d’euros !)

 

De toute évidence nous avions tort, car aucun ajustement en ce sens n’est venu.  

La réponse implicite de Me Legrand demeure : payez maintenant et vous verrez éventuellement  plus tard ; celle-ci refusant même de fournir la liste des membres du SGC !

 

Aussi dans un tel contexte payer pour avoir le privilège  de ne plus être victime  et seulement « pour voir » le résultat d’un vote auquel les Frères et les loges ne participent même pas, provoque au bar de la marine les mêmes réactions outrées que celles exprimées dans les articles de nos Frères de Lutèce et du Ligérien :  « Le boycott des miasmes » et « Le temps béni des indulgences ».

 

Nous sommes d’autant plus outrés par ces exigences sans garanties, que ceux qui vont sceller le sort de la GLNF sont massivement issus du régime stifanien.  Les variations d’opinion allant du conservateur à l’ultra conservateur en passant par l’hyper conservateur.

 

Dans la suite de notre article de ce matin, sauf certains Frères membres du SGC, qui font exception et que nous connaissons,  nous ne pouvons imaginer que ceux que nous appelons les « paons à grand tablier bleu » acceptent de laisser disparaître LEUR Souverain Grand Comité ni la moindre de LEURS jolies plumes, ni accepter une réelle souveraineté maçonnique et financière des loges.

 

Enfin, loin des processus démocratiques,  ce vote en petit comité  fermé,  constitue un creuset opaque favorisant toutes les combinaisons florentines, négociées autour d’un repas ou fond d’une alcôve, toutes les alliances, toutes les promesses, etc… bien loin de la lumière que nous recherchons.

 

Les frères du bar de la marine, ne font nullement partie de cette oligarchie de dignitaires stifaniens, et ne sont pas venus en maçonnerie pour jouer aux intrigues du pouvoir dans ces alcôves. Aussi avons nous décidé de concentrer notre travail sur la première option  de l’ULRF, celle visant à créer une Grande Loge nouvelle équilibrée et assainie, où l’on puisse véritablement y pratiquer nos vraies valeurs.

 

Fraternellement

César.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

TONTON BERETTA de LA BUTTE 02/03/2012 12:34

Tu as raison et en plus tu ne verras rien , le type qui encaisse est derrière toi ... :-))))
Tribiz

Vercingetorix 02/03/2012 15:04



Un nom... Un nom ... !