Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 18:44

img992

 

Comment n'être pas étreint de pitié en lisant le dernier opus de celui qui se croit encore GM, entourés d'individus, dont son avocat, qui s'imaginent être encore quelque chose !

 

Loin d'avoir tiré les conséquences, ce qu'il aurait du faire depuis longtemps, des différents scrutins issues par des instances modelées pour sa réussite, il s'accroche à une fonction qu'il n'a plus, et dont il est indigne.

 

Il n'a pas encore compris qu'il ne mène plus aucun jeu, et que l'assemblée qu'il compte réunir sera une réunion composée de fantôches sans aucun pouvoir... Alors proposer un nouveau pantin aux suffrages des Frères ayant déjà trois fois mis à la porte le gourou déplumé, cela ne sert à rien; en tout cas cela ne sert sûrement pas à faire plaisir à la GLUA dont il se fout comme de son tablier d'apprenti.

 

Ah, si, pardon ... cela sert à faire obstacle à ceux qui auraient la vélléité de se présenter, notamment le sémillant résistant-assis de JE Murat...

 

Lui non plus, ne sait pas que sa candidature ne résoudra rien, et que les GL étrangères ne se contentent plus de promesses, mais veulent des actes.

 

Car, on ne le dira jamais assez, et avec suffisamment  de force: monsieur stifani n'est que la partie émergée d'un système dévoyé et corrompu que des courageux depuis longtemps avaient dénoncé. Mais ils ne bénéficiaient pas des supports modernes d'information que le gourou voudrait voir absolument réduits à sa botte ou à néant.

 

Et les actes, pour les poser, il est trop tard d'au moins une année.

 

Monique va donc proposer sa date pour une ènième AG, qui elle non plus ne sert à rien.

 

Ah si, pardon. Cela lui sert à justifier les sommes qu'elle encaisse, et à préparer le terrain à la dissolution dont elle se verrait bien l'arbitre, histoire d'en croquer encore un peu...

 

La messe est dite, et  l'hémorragie des Frères est impréssionnante.

 

La Grande Loge de l'Alliance est forte de bientôt 10 000 Frères fuyant grossièretés, mensonges, imprécations, impérities et ukases  d'un gourou et de sa cour.

 

Nous passerons très vite sur les termes habituels de sa bafouille, car elle relève toujours de la même méthode. Rejeter sur l'autre ce dont il est coupable.

 

Un fait est toutefois notable. Pour preuve de sa déchéance, il n'utilise plus le papier officiel et n'a plus l'outrecuidance de signer "Grand Maître"... CQFD 

 

Voilà ce chef d'oeuvre de désinformation, qui avoue à demi-mot son désir irréfragable: FAIRE LE CENTENAIRE...

 

Finalement, ce n'est qu'un sale gosse !!!

 

 

"A tous les Frères de la GLNF

Paris, le 23 juillet 2012

Très Chers et Bien Aimés Frères,

Bien que la stricte application de nos Règles et Constitutions ait légitimé la
désignation du Grand Maître, nos Us et Coutumes sont mis à mal par des
circonstances particulières qui menacent l’intégrité de la Grande Loge Nationale
Française. L’ingérence permanente des systèmes et Juridictions a développé des
divisions internes, suscité des ambitions personnelles multiples et introduit des
concepts inconciliables avec notre culture maçonnique.

Plus de deux années de désinformation massive, de calomnies, d’attaques infâmes
et de bassesses indignes ont engendré des dérives inimaginables en Franc-
maçonnerie. Cette situation soulève un certain nombre de questions qui
nécessitaient une concertation avec les Grands Maîtres Provinciaux que j’ai réuni
ce vingt juillet.

Il résulte de cette réunion une volonté largement majoritaire de réaffirmer nos
modalités traditionnelles de fonctionnement. Les Grands Maîtres Provinciaux
restent, en particulier, attachés au principe de leur désignation par le Grand Maître
dont ils ont conscience de tenir leurs prérogatives et leur légitimité.

Même si tous conviennent de la nécessité de mettre en ouvre des réformes
fonctionnelles, celles-ci ne doivent pas répondre à des circonstances
exceptionnelles et à la tyrannie du présent. Les réformes doivent être engagées pour
les décennies à venir, en considération des cent ans passés.

Toutefois, pour nécessaires qu’elles soient, elles ne peuvent apporter de réponses
immédiates aux menaces actuelles pesant sur notre Obédience. Il nous faut
désormais porter un regard nouveau sur le Chantier.

Nous avons mis en échec les pires tentatives de mainmise sur l’Obédience et
apporté la démonstration de sa parfaite transparence et de sa saine gestion. Les
comptes ont été validés, les budgets approuvés ; le caractère totalement
diffamatoire des accusations, rumeurs et insinuations véhiculées par des Frères
parjures à leurs serments les plus fondamentaux est clairement apparu aux yeux de
tous.

Mais, toutes les démonstrations qui ont été faites ne sont pas parvenues à atténuer
la confusion des esprits et le climat délétère qu’ils ont sciemment installés et


entretenus. Privés d’arguments, ils ont substitué l'insulte à la calomnie pour
poursuivre leur entreprise de destruction de la Grande Loge Nationale Française. Ils
la veulent affaiblie et isolée pour être enfin à la portée de leurs mesquines
ambitions et stratagèmes.

Pour ne laisser aucun dernier prétexte à ceux qui, depuis trente mois, n'ont cessé
d'en inventer, en usant de tous les moyens jusqu'aux plus condamnables, pour
nuire à notre Grande Loge qu’ils ont sciemment exposée à l’opprobre public, je ne
solliciterai pas le renouvellement de mon mandat qui s’achèvera au mois de
décembre 2012.

Un nouveau Grand Maître sera désigné par le Souverain Grand Comité qui se
réunira le trente-et-un août 2012 à mon initiative. Ceux qui, tout en se présentant
aux Frères comme des « sauveurs » de la GLNF, ont activement participé au
discrédit de notre Grande Loge, en alimentant les divisions internes, en rejetant la
légitimité de nos Institutions après s’être présentés à leurs suffrages, en allant
jusqu’à inciter les Loges à mettre en difficulté notre Obédience, ne peuvent
aujourd’hui décemment continuer à briguer la Grande Maîtrise ! Pour préserver la
Grande Loge Nationale Française, je leur demande expressément de renoncer à
leurs ambitions qui doivent céder devant la nécessité de rétablir l'harmonie et la
sérénité pour que vivent et prospèrent nos valeurs de Fraternité.

Soyez assurés, Très Chers et Bien Aimés Frères, de mon indéfectible attachement à
l'Ordre et de mon affection très fraternelle.

François Stifani"  

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

l'ancien de la grande couronne 24/07/2012 22:05

Mes BAF

Vercingetorix 24/07/2012 23:46



 ?



Larrybob 23/07/2012 22:15

Effectivement sa prose est sans surprise et je n'ai nulle envie de commenter ce qui ne peut l'être sachant qu'il n'existe plus, il ne restera de ce triste sire qu'un pitoyable souvenir que nous
n'aurons aucun mal à effacer de nos mémoires à tout jamais.
Frat. Robert.

Vercingetorix 24/07/2012 06:14



Au contraire, gardons-le bien à l'Esprit ... comme un contre exemple néfaste.


Il faut que cette leçon soit profitable ...