Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 15:43

img072Cudjoi sert la soupe.................................

 

Mes Bien Aimés Frères,

Je m’adresse à vous directement en ma qualité de Frère de la GLNF initié à la RL Goethe 95 en 1994,nommé TVF au rang de passé Grand Porte Etendard en 2005 par le GMP Jacques Rodier, nommé en 2008 Grand Officier Provincial actif, collège provincial dans lequel j’ai occupé diverses fonctions jusqu’à être nommé Député Grand Maître Provincial par notre actuel GMP en 2011. Entre temps, le GM de la GLNF m’a nommé Grand Tuileur national dans son collège actif.

Je vous précise pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore que je n’ai jamais sollicité aucune de ces nominations dont j’ai fait l’objet et que j’ai tenté de remplir au mieux de mes capacités, chacune des charges qui m’avaient été confiées.

Dans ma carrière professionnelle, j’ai servi 35 ans dans la Police Nationale et plus particulièrement au sein du RAID (Recherche, Assistance, Intervention et Dissuasion), unité dans laquelle j’ai appris chaque jour à respecter et honorer notre devise : Servir sans Faillir. Croyez moi qu’il ne s’agit pas que de mots. Je tenais à vous le dire pour vous aider à mieux comprendre le sens de ce propos et l’éthique que je m’efforce encore aujourd’hui de respecter et de défendre.

L’histoire de notre province de Rouvray soulève des problèmes délicats car cette province de laGLNF a été l’un des principaux lieux où l’autorité de notre Ordre a été gravement remise en cause depuis 2009. Il faut le dire et ne jamais l’oublier.

Je suis bien conscient que les Vénérables Maîtres des loges de Rouvray, dépositaires du pouvoir temporel et spirituel donnent énormément d’énergie et de dévotion pour maintenir à flot une verticalité précaire, lasse de tant de désolations.

Je sais également quel’organisation administrative et statutaire des provinces est très mal perçue et incomprise par les frères, et pourtant ce fonctionnement doit subsister pour assurer la pérennité de nos loges.

J’ai constaté comme tout le monde, que la nomination du collège des grands officiers provinciaux a été laborieuse, avec de nombreux désistements destinés à manifester une contestation à l’encontre de la gouvernance de la GLNF. Du fait de ma formation, vous aurez compris que je respecte les autorités en place, ce qui ne m’a pas empêché de constater ces difficultés récurrentes.

Paul Cudjoe, GMP nommé par François Stifani, au lieu d’être un chef d’orchestre qu’il aurait du être, a mis en place un fonctionnement clanique au sein du collège provincial.

Paul Cudjoe a multiplié les décisions arbitraires et secrètes, sans aucun discernement. Il est habitué « des coups de gueule » permanents qui ne sont pas dignes d’un Franc-Maçon. Il a multiplié les suspensions, il a fermé des loges par dizaines, fier qu’il était d’annoncer lors de la tenue de Grande Loge provinciale qu’il serait l’homme de la tolérance zéro. Si l’histoire maçonnique devait un jour se souvenir de son passage, ce sera pour le nombre de suspensions qu’il a en effet, pratiquées par centaines. Quelle tristesse !

Au lieu de favoriser le dialogue, Paul Cudjoe s’est enfermé dans une pratique dictatoriale du pouvoir à la province de Rouvray, attitude qui ne peut pas avoir cours en Maçonnerie, ni avoir cours en France en 2012. Paul Cudjoe a confondu une province de la GLNF avec un royaume d’une autre époque.

Depuis la dernière tenue de Grande Loge provinciale du 24 novembre 2011, Paul Cudjoe s’est laissé aller à des dérives comportementales anti maçonniques. L’envie de vouloir bienfaire ne suffit pas et ne justifie pas tous les écarts. Le devoir de faire appliquer le règlement requiert du discernement et le désir de fédérer les frères nécessite de l’écoute. Je l’ai souvent averti de ces dérives et je l’ai informé de ses erreurs ce qui n’a eu pour résultat que de le mettre toujours plus en colère.

L’autocratie ne doit pas voir le jour dans notre province car elle serait contraire à la cause commune qui est d’unir et de convaincre tous les frères pour la sauvegarde de la GLNF.

Depuis le 24 novembre, Paul Cudjoe m’a accusé ainsi qu’une dizaine d’officiers du vol du Grand Sceau Provincial. Face à cette disparition, Paul Cudjoe est allé jusqu’à menacer verbalement ce petit groupe en disant que le voleur allait selon lui se « retrouver pendu » (je cite) car il allait communiquer en Afrique la liste de tous les officiers présents pour fairepratiquer un rite africain.

Force de constater, aujourd’hui que Paul Cudjoe m’accuse d’être le voleur.

Dans quel but aurais-je pu m’engager dans une démarche de ce type ? J’ai passé ma vie à lutter contre le vol et les abus. Est-ce aujourd’hui que je vais commencer une carrière de malfaiteur ?

Ce n’est pas sérieux et c’est diffamatoire envers ma personne.

Je peux comprendre sonémotion mais je ne peux pas excuser les graves accusations qu’il a portées contre ses principaux officiers provinciaux. Ces menaces de mort verbales n’ont pas suffit et dès le lendemain, les intimidations d'une « mort par pendaison »proférées devant plusieurs témoins et à plusieurs reprises ont fait l’objetd’un écrit de Monsieur Paul CUDJOE (mail en date du 24 novembre 2011 adressé auD.G.M.P et au G.S.P sortant),transcription ci-dessous :

« Merci Stéphane mais par contre tu as oublié de me laisser les ordonnances dans le caisson. Pour le sceau, je serai obligé d’agir tel que je l’avais dit hier, je vais transmettre cet après midi la liste des officiers et de tous les frères qui sont souvent à la province pour un travail sur leur nom selon un rite africain et si celui qui a pris le sceau est parmi eux, il va se pendre tout seul et cela servira de leçon pour de bon »

Bien que sollicité à de nombreuses reprises par des Officiers pour réagir aux agissements et aux menaces de rituels africain réitérées jusqu’à ces derniers jours par monsieur Paul CUDJOE, j’ai voulu, dans un souci d’équité et de protection, attendre que l’assemblée générale du 4 février 2012 ait eu lieu.

Depuis, j’ai sollicité un entretien auprès du Grand Maître François Stifani qui n’a pas encore donné suite à ma demande. De son côté, Paul Cudjoe essaye de m’évincer de mon poste de Député Grand Maître Provincial, en totale opposition avec les directives de Maître Legrand dans sa lettre du 17/02/2012 qui n’autorise plus aucune mesure disciplinaire après l’Assemblée Générale du 4/02/2012.

Je considère par conséquent les courriers recommandés avec AR que m’a adressé Paul Cudjoe endate du 06/02/12 et 09/02/12 sans aucune valeur et je demeure de ce fait dans mes fonctions de Député Grand Maître Provincial de Rouvray.

Un grand nombre de frères souhaitent une clarification au sein de notre province dans un souci de réinstaurer des fondamentaux maçonniques qui nous unissent à nos serments et je les soutiens. Les coutumes maçonniques ne doivent pas céder aux pratiques magiques. La déontologie républicaine, au même titre que les droits de l’homme, ont leur place dans notre institution et toutes les formes de sectarisme, de communautarisme, d’ostracisme et d’occultisme sont à rejeter avec force et vigueur.

Je refuse les menaces vaudous, l'apparition de signes religieux ostentatoires dans les bureaux de la Province de Rouvray car le chapelet et le crucifix n’ont pas à être exhibés dans la maison des Maçons.

Qui pourrait accepter que les forces obscurantistes soient à la tête d'une Province de plus de mille frères ?

Le pouvoir révèle les instincts véritables de certains hommes et on ne peut pas imaginer une transgression de la laïcité si durement acquise dans notre pays : la France.

Pauvre G.L.N.F, la crise est entrée par tous les diables et nous en sommes tous responsables.

Persuadé que « Cequi ne nous tue pas nous rend plus Fort » je réclame que mon honneur d’homme et de franc maçon soit lavé de tout soupçon et que notre province retrouve le calme et la force de panser nos plaies et de nousréconcilier.

C’est la seule chance que nous avons de sauver la GLNF !

Bien à vous mes frères avec ma fraternité,

Je continuerai de vousservir sans faillir,

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires

BC 04/03/2012 16:46

De plus en plus fort!
De plus en plus triste!
Heureusement de plus en plus drôle aussi!
Pauvre de nous, pauvre province, pauvre GLNF!

Depuis plus de 2 ans de clown en clown, de Stifani en Toubol et de Toubol en Cudjoe, et toujours Stifani à la manœuvre, et maintenant du flic musclé qui se prend le chou avec ses anciens amis
susnommés... Il ne manquerait plus que le retour de Sebdul à Rouvray pour que la pantalonnade soit complète!

Au secours !

Nous les prenions pour nos Frères, ce ne sont que des fous.
Finalement l'histoire du rituel africain me va à ravir. Qu'ils aillent tous se baigner dans les chutes du Zambèze, et qu'ils y restent!

Impossible de dire si notre avenir rimera avec GLNF, mais quand je lis des textes aussi surréalistes, je commence à franchement en douter, et à douter d'un peu tout d'ailleurs...

Courage et persévérance (même si ce n'est vraiment pas facile)

3BF
BC

Vercingetorix 04/03/2012 19:49



C'est de mal en pis (salon de l'agriculture oblige !)



TONTON BERETTA de LA BUTTE 03/03/2012 00:05

Nous devons respecter la ligne de conduite de ce "Frere" , pour lui nous appliquerons egalement la TOLERANCE ZERO.Car tel est son bon plaisir.
Tribiz

Vercingetorix 03/03/2012 10:08



C'est pas une ligne, c'est une trique !



le pittbull 02/03/2012 18:01

Mon cher FF, tes larmes et tes lamentations, ne servent à rien, que Diable relèves-toi, et retrouve ta dignité.
Qui l'a nommé... ???
Quels sont ceux qui ont permis cette ignominie ??, le SGC.
Ils ont permis à Ephesse de s'asseoir sur un trône trop grand pour lui.
Mais ces faits ne sont rien comparativement aux méfaits des statuts schyzophrenes de la GLNF, et qui lui ont permis de se maintenir.

J'ai honte, et j'ai mal à la GLNF.

Maintenant certaines informations ont été transmises au chateau des rentiers, et nos collègues font leur boulot.

Il ne nous reste plus qu'à quitter cette fange et reconstruire ailleurs, acr le stifanisme a eu le temps de se répandre dans toutes les couches de la GLNF....

J'ai déjà pris une option à la GLR Tahiti, et je serai du voyage pour la nouvelle grande Loge.


Voilà ma réponse à ces voyous . La seule valable.
tout le reste sera rustine et cataplasme sur une jambe de bois.

LE PITTBULL

Vercingetorix 02/03/2012 18:20



Tu as raison, il faut les laisser dans leur fange. La Justice à son rythme passera.


Nous, nous allons construire ailleurs. Une belle histoire s'ouvre devant. Les contributions très nombreuses en sont le socle.



Philippe PLOUZENNEC 02/03/2012 16:47

Je ne connais pas le nom de ce F, la signature a dû m'échapper... Mais je voudrais lui dire ceci:
Mon Frère, tu mets en avant ta qualité d'ancien policier du R.A.I.D. et par conséquent d'homme d'honneur !
Tu sembles vouloir défendre les valeurs Républicaines, démocratiques et laïques dans notre beau pays...
Dans ce cas, comment peux-tu encore te regarder dans ton miroir, en appartenant encore au système Stifanien ? Pourquoi, si tu es un homme d'honneur, tu n'as pas démissionné de tes fonctions
Provinciales ?
Je suis un ancien militaire, homme d'action et d'honneur... Comme toi. JAMAIS je n'aurais cautionné un tel système par le port du Tablier du déshonneur !!!

Vercingetorix 02/03/2012 18:18



C'est toute l'ambiguïté de ce type d'attitude.


Les revirements tardifs me peinent et me font sourire !


Cela dit concernant le signature, il s'agit de "député " de Rouvray