Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 20:00

img029L'acacia reçoit sa lettre de mise en examen........................

 

Le célèbre blogueur du triste robinier, (l'arbre, pas l'ustensile de plomberie servant de déversoir à un quelconque fiel), s'est pris les pieds dans son tapis de souris.

Sebdul, puisqu'il nous faut bien le nommer par son pénible sobriquet, nous distillait depuis longtemps des leçons sur le comportement maçonnique.

Lui, drapé dans sa dignité outragée, défendeur de son maître, qui trop souvent lui otait sa muselière, s'était fait le porte parole de la vertu stifanesque.

Patatras. Un beau jour, voire même quelques soirs, il a laissé quelques "amis", jouer avec sa souris et son ordinateur.

Ceux-ci, à l'insu de son plein gré, se sont mis à déverser des tombereaux d'injures sur tel ou tel Frère de la GLNF, quidam, défendant les intérêt de celles-ci.

 

Ah mon bon Sébastien, on te reconnait là: Noble et Généreux. Ce n'est pas toi, mais sûrement ta petite soeur qui a commis ce forfait.

Pour la protéger, tu prends sur toi l'entière responsabilité de ses actes.

 

Allez, nous ne sommes pas chiens!

 

Puisque la pudeur t'empêche de le faire toi-même nous publions ta lettre de MISE EN EXAMEN

 

Une telle modestie t'honore. Mais c'est un peu comme si tu recevais ta médaille du travail ! Elle fera très bien sur ton beau tablier bleu et or.

 

Heureusement, car pour celle de l'historien du centenaire de la GLNF, c'est un peu raté.

 

Enfin, tu te referas en racontant les aventures du profane stifani au pays des naïfs Francs-maçons.

C'est sûr, illustré par Peyo, tu feras un malheur (un de plus) en librairie.

 

Allez, bon vent !

 

Pour faire bon poids, voici une déclaration d' Amour Fraternel pas piquée des vers:

 

J’ai commis un crime de lèse majesté en prenant position contre les ordonnances que tu viens de signer. C’est pourquoi tu m’as interdit publiquement l’entrée d’une réunion de dignitaires à laquelle j’étais légitimement convié.
Saches que cet affront rejaillit sur tous les dignitaires qui pensent comme moi et ils sont “légion”.
Résultat : tu es obligé de faire une soi disant tenue de grande loge comme un pleutre… en cachette, seul et dans ton bureau.
Pauvre de toi ; ton affront n’a d’ égal que la débâcle fraternelle sur le chemin de laquelle tu vagabondes depuis trop longtemps… Tu vas d’étapes dérisoires en échecs, d’échecs en échecs et maintenant tu ajoutes l’insulte à l’offense et l’indignité à la fraternité.
Nous sommes plus de 40 000 frères à aimer notre belle obédience et nous te disons ; nous te crions que tu n’as pas le droit de continuer à la martyriser et à la ruiner.
Mets en berne ton amour propre et que le grand architecte te donne la lumière pour que tu prennes, sans attendre, la seule décision qui s’impose : TON DEPART.
Je te remets, avec effet immédiat, ma démission de la commission de recours gracieux et je souhaite bon vent à un homme que je regrette d’avoir suivi car j’ai rêvé qu’il était mon frère.
Paul STUDNIA

 

 

LE PROFANE STIFANI VEUT DETRUIRE LA GLNF

   

PAS UN EURO POUR LE PROFANE STIFANI

 

 

Assises-Conclusion 

 

fmr-bulletindadhesion

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires