Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 17:03

img204

Cela me laisse rêveur.

Entre les lignes on voit une chose que nos adversaires comprendront très vite : il ne faut pas froisser l'orgueil d'un mandataire de justice ... Porter atteinte à sa mission et aussi, par voie de conséquence, à sa potentielle rémunération est d'un non professionnalisme flagrant que l'ineffable avocat-Gd Orateur a salué par une auto-mutilation indolore de quelques heures en démissionnant avant d'accepter que sa démission soit refusée !

 

Comme quoi les démissions sont toujours élastiques à la GLNF ! Je crois même qu'on pourrait lancer une nouvelle marque à ce propos ce qui commencerait à donner corps aux accusations de "concurrence déloyale". D'ici à ce que l'on entende dans les actualités télévisées des questions du genre "Cher ami, vous venez de démissionner de toutes vos fonctions. Mais rassurez-nous, c'est une démission normale ou une démission brevetée "GLNF" ? Ah ! Ouf ! Alors vous reprenez cet après midi, dans un mois ou préférez-vous dans un an ?"

Hormis ces clowneries, ce sera comme d'habitude. Elle changera d'avis en retournant sa veste dès le premier entretien avec FS et son grand orchestre, et reviendra sur ce que j'ai considéré pendant au moins trois minutes comme le premier acte positif d'exercice de la mission qui lui a été confiée. Après elle recevra l'opposition, lui promettra tout et son contraire et ce sera reparti comme avant !

Par contre grande nouveauté : nous avons à la fois un papier à en tête, un texte, et une signature. C'est trop beau pour être vrai ... C'est Byzance !

Désolé d'être rabat joie, mais maintenant on a compris comment cela marche. Cela peut durer encore 10 ans comme cela. Donc pour moi la solution n'est plus là mais à l'ULRF (et sa probable future création) qui permettra d'être le lieu nous permettant de continuer à faire correctement de la maçonnerie tout en n'abandonnant rien à la GLNF et de toutes les procédures à continuer, à terminer et à lancer après cette honteuse assemblée générale où par rapport à l'AG pluri-trafiquée il y avait  1000 membres votants de moins (sur 1 800) !!!

 

Une question à poser au Mandataire Ad Hoc (à ce jour la mission n'a pas été modifiée à ma connaissance) : si les Loges qui n'ont pas payées parce que les cotisations n'avaient pas été votées payent maintenant (je n'ai pas dit qu'il fallait le faire, j'émets une hypothèse), Loges qui ont donc été soit disant interdites de travailler (ce que bien entendu aucune n'a fait) et dont les membres ont donc été "démissionnés d'office" (notion juridiquement absurde), si donc ces Loges payaient maintenant, seraient-elles "réintégrées" avec leurs membres pour un vote futur ?

 

Voilà un point qui peut avoir toute son importance parce qu'un jour ou l'autre, même si c'est lointain, la justice ne pourra admettre les manipulations de la liste électorale qui ont eue lieu dans le seul but d'éliminer les opposants (56 % du corps électoral présent à l'AGO précédente).

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires