Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 13:03

img214Jeannot distributeur de hochets...!

 

Ultime, oui, car depuis un bon moment, ce militaire doré sur tranche, mais qui refuse l'obstacle commence à lasser.

 

Voici l'article paru sur LML:

 

Pour justifier le fait qu’en décembre 2009 notre Jeannot national n’avait pas bougé une fesse, fuyant juste le regard de ceux à qui, la veille, il avait assuré qu’il en serait, le général avait utilisé dans la presse le terme « tactique ».

Son Maître Jean Charles, ne bougeant pas, il ne devait pas bouger, et laisser les autres aller seuls au contact : magnifique geste d’analyse toute militaire, sans doute ?

Maintenant, il fait dans la manœuvre stratégique, et n’est pas trop bon non plus.

On savait déjà ses promesses à quelques barons locaux : si tu fais voter pour moi, tu garderas ton beau tablier… ou ses tentatives de récupérer un 3éme myosotis en Alsace, avec les mêmes promesses minables.

Dénonçant une réunion secrète chez Me Legrand, alors qu’il y est lui-même convié parmi d’autres, ses troupes font semblant d’organiser le 17 une réunion préparatoire à une AG, qui, tout le monde l’a compris après la fixation de la date de la Cour d’Appel mi-novembre, n’aura pas lieu maintenant, mais soit fin décembre soit même début janvier. Cette réunion aurait du se tenir à Pisan, avec l’aval de qui, on se le demande. Jean Charles ?

Sentant bien que la mise en place de l’Union des Loges Régulières Française regroupait des sensibilités variées axées sur la reconstruction d’une GLNF complètement repensée, JEM avait aussi demandé à rencontrer la semaine dernière A. Juillet, pour faire le point.

Accompagné de P. Em. et J.C Du. de Grand Couronne, de deux autres de ses supporters, et sous la bienveillante entremise de J.Pe., Jean Eugène eut à prendre conscience que sa vision de la situation n’était pas partagée par celui qui venait d’entrer au conseil d’administration provisoire de l’Union des LRF.

D’un côté celui qui se pense légitime parce qu’un jour son courage a été de se vouloir calife à la place du calife, sans avoir à l’époque même imaginé entamer une quelconque réforme…

De l’autre quelqu’un qui comprend que l’attente des frères ne réside pas dans la venue d’un homme, mais dans la refondation d’un système largement perverti, en se fondant sur les Loges et leur incontournable légitimité traditionnelle.

Avec prudence, certain commentateur pourtant zélé de l’ambition muratienne, prévenu, peut-être ?, ne se fit pas l’écho de cette réunion pour rien. Par contre le vindicatif et verbeux Labigne, armé d’initiales qui le font sortir de lui-même (n’est pas BHL qui veut) écrivit des mails viraux que nous reçûmes tous, et finit par trouver un éditeur !

 

Las, le démenti cinglant d’Alain Juillet dans le blog de F.Koch ce matin remet les pendules à l’heure…

 

 

Nous allons maintenant vous surprendre, aimable lecteur !

Nous déclarons faire ici une ultime proposition d’union à Jean Murat, comparable aux nombreuses que nous lui avons déjà faites, comme la dernière fois à Toulouse, où, devant 250 frères, Claude Seiler et Dominique Moreau lui proposèrent d’intégrer le comité de refondation, dont les travaux ont, entre autres, abouti à accepter de participer à l’ULRF et de soutenir ce mouvement.


Jean, tu peux encore éviter de passer pour celui qui ne pensait qu’à son ambition.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires