Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 07:19

img089Les lettres d'intention se multiplient...............

 

Décidemment, les bonnes intententions pour sauver la GLNF,se multiplient en ce mois d'aout qui doit voir se cloturer la liste des prétendants au trône.

 

Le malade doit être à un stade avencé, car c'est le deuxième diafoirus qui se penche sur le cas !

 

A bien y regarder, il ne s'agit pas de nouveaux "candidats-sauveurs" mais des mêmes qui retentent leur chance en criant la main sur le coeur, qu'il faut mettre à bas les anciens statuts et règlements pour partir sur des bases saines.

 

L'aimable S Toffaloni, lui, se préocupe de nos anciens qui sont réfractaires à internet, et qui sont membres à vie du SGC.

 

Là on le voit bien, pas question de changer vraiment les choses, mais plutôt de faire un "dépoussiérage" des institutions...

 

On attend les déclarations d'intention d'un ticket (GM et DGM) issu du clan stifanesque tentant de sauver la mise à celui qui les à mis au pinacle.

 

Plus que jamais le panier de crabe s'agite, et le malin J. Murat, se félicite de la déclaration des 5 GL, qui ne lui ont rien demandé.

 

Personne ne se rend compte qu'il est impossible de faire du neuf avec du vieux, et que les compromis envisagés tourneront implacablement à la compromission.

 

Ce n'est pas toute cette agitation de façade qui va faire bouger la GLUA, qui ne s'attendait pas nécessairement à avoir un telle influence sur les Frères d'une obédience jadis régulière et maintenant non-reconnue.

 

Rappelons-le, le futur "GM" devra affronter un SGC qui doit tout à stifani, et un CA où siègent Charbonniaud, Foellnet et stifani.

 

Croyez-vous sérieusement que ces gens-là vont proclamer leur auto-destruction ?

 

Pour la bonne bouche, voici la déclaration de S. Toffaloni et le texte de soutien émanant de ses soutiens, regroupés sous le vocable de 'renaissance et tradition".

 

......................................................................

 

 

Docteur Serge TOFFALONI

06

 Paris, le 29 juillet 2012

Maître Monique Legrand
Administrateur Provisoire de la GLNF
13, boulevard des Invalides
75007 Paris

Madame,

Je vous prie de trouver ci-joint copie de la lettre de candidature à la désignation pour la
Grande Maîtrise, que j’adresse ce jour, selon vos instructions, à Maître Robert, Huissier de
justice à Paris.

Dans un précédant courrier, je vous avais déjà fait part de cette décision.

Par ailleurs, je suis interrogé par de nombreux frères sur votre dernier courriel. En effet, il y
est précisé :

« … je rappelle que, en application de l’article 1.3 du règlement intérieur, ne pourront prendre part
au scrutin les délégués dont les Loges ne seraient pas à jour de leurs cotisations, contributions et
droits exigibles par l’Association et que précisément la date d’exigibilité … est fixée au 1er septembre
2012. En conséquence, ne pourront prendre part au scrutin que les délégués des Loges ayant réglé les
dites quotes-parts (nationales et provinciales) au jour de l’Assemblée. »

Cette stricte interprétation de notre règlement souffre plusieurs remarques :

-
Comme pour les impôts, la date d’exigibilité ne signifie pas date limite de paiement.
-
Ayant assumé pendant 7 ans la fonction de Grand Maître Provincial, 6 ans celle de député
GMP, 1er Grand Principal Adjoint d’Honneur de l’Arche Royal, j’ai toujours fait appliquer,
dans ces fonctions, comme tous mes collègues, ce qui est la règle et la coutume de
l’Association, à savoir la date limite de paiement au 31 décembre de l’année civile.
-
En conséquence, tous les membres de droit et tous les délégués de loges ont toujours pu
voter lors du Souverain Grand Comité de septembre et lors de l’Assemblée Générale du 1er
samedi de décembre en étant à jour de leurs cotisations au 31 août de la même année, en
ayant jusqu’au 31 décembre pour acquitter leur dette.
De plus, en cette période estivale, de nombreux frères, instruits par la coutume, risquent de
ne pas être informés du contenu de votre courriel.

De plus aussi, comme cela s’est produit lors du précédent Souverain Grand Comité, de vieux
frères, membres à vie du Souverain Grand Comité, et n’utilisant pas l’informatique, ne
reçoivent aucune information ou convocation.

Rien n’exige d’être un familier du web pour être convoqué à une Assemblée dont on est de
droit « membre à vie ».

J’espère que vous voudrez bien tenir compte de ces précisions pour apporter le rectificatif
que tous attendent pour avoir la capacité de voter lors du SGC du 6 septembre et lors de
l’Assemblée de l’automne ou de décembre prochain.

En attendant votre réponse, je vous prie d’accepter, Madame, mes hommages les plus
respectueux.

 

...................................................

 

 

Paris, le 3 août 2012

Mon Très Cher et Bien Aimé Frère,

Plusieurs évènements récents, survenus depuis la non ratification de la désignation de
François Stifani à la Grande Maîtrise, nous permettent de nous exprimer.

Comme nous l’avions prévu, Maître Legrand a été reconduite pour un mandat de six mois
supplémentaires pour assumer la gestion de l’Association et poursuivre le processus
conduisant à l’installation d’un nouveau Grand Maître, Président de l’Association GLNF.

François Stifani a annoncé le retrait de sa candidature en affirmant qu’il ne redemanderait pas
un second mandat. Depuis, par une nouvelle manoeuvre, il tente de mettre en place un
successeur qui s’est comporté en totale coopération avec lui durant toute sa gouvernance.

Pour cela, il entend convoquer un prochain Souverain Grand Comité dont, bien entendu, il
veut assumer la présidence.

Trois remarques peuvent être faîtes :


Il est peu probable que Maître Legrand laisse se réunir un SGC ainsi convoqué par
l’ancien Grand Maître. D’ailleurs dans un courriel récent (daté du 26 juillet), elle
convoque le SGC le jeudi 6 septembre à 13h30 pour une nouvelle désignation à la
Grande Maîtrise. Elle demande aux futurs candidats de déposer leur candidature avant
le 9 août en l’étude de Maître Robert, huissier de justice.
Elle réunira les candidats ainsi déclarés à la fin du mois d’août.


Si, le candidat que François Stifani devrait présenter était ainsi désigné, il est peu
probable qu’il soit ratifié par les Loges en Assemblée Générale.

Conscients de ces réalités, nous pouvons penser que les membres du Souverain Grand
Comité souhaiteront mettre un terme à toutes nos aventures.
Ils refuseront de désigner un candidat trop inféodé qui permettrait à François Stifani,
restant membre de droit du Conseil d’Administration, de diriger la GLNF à travers lui.

Parallèlement, Jean Murat s’est auto désigné comme Grand Maître par intérim ! Nous ne
comprenons pas ce qui a pu le conduire à une telle démarche. Si ce n’était l’impatience de
ramener le calme dans notre institution, la démarche serait pour le moins maladroite, sinon, au
pire, cette attitude ne présagerait rien de bon dans la future gouvernance à laquelle il postule.

Jean-Pierre Servel recherche un consensus avec les anciens soutiens de François Stifani
pensant ainsi obtenir la majorité nécessaire à sa désignation.

Ces deux candidats ont refusé de s’entendre avec les autres candidats de l’opposition pour le
choix d’une candidature commune. Il en est encore ainsi à ce jour.

Pour ces raisons, Renaissance & Tradition soutient la candidature de Serge Toffaloni qui a su
démontrer son attachement sincère et désintéressé à la GLNF en retirant sa candidature lors
du dernier Souverain Grand Comité, le 30 mars.

 


En l’absence d’accord sur une candidature unique, il a ainsi voulu laisser ses voix pour qu’un
candidat ait au moins une chance de l’emporter face à François Stifani.

Pour nous, plus de 45 ans après son initiation, il est celui qui a la plus ancienne et active
expérience maçonnique tant dans la gestion de nos structures que dans la pratique de tous les
Rites.

Il est celui qui saura rassembler le plus grand nombre de Frères, qui, quelles que soient les
positions qu’ils ont pu adopter, ont été les victimes d’une situation difficile dont on connaît le
responsable.

Il est celui qui saura, dans une large concertation, mettre en oeuvre les réformes nécessaires.

Avec lui, nous pourrons nous retrouver dans une GLNF apaisée, apte à retrouver la place
qu’elle n’aurait jamais du quitter dans le concert maçonnique régulier international.

Tous pourraient ainsi se retrouver au sein d'une structure assurant le maintien (ou le retour) de
la reconnaissance et qui favoriserait les échanges et l'harmonie entre les Loges ainsi qu'avec
les ateliers des différentes juridictions amies.

Enfin, pour répondre en pratique à quelques interrogations qui nous sont faîtes :


Le VM sortant a tout pouvoir et toute légitimité pour installer son successeur en Loge
lors de la reprise de l’année maçonnique en septembre.

Les cotisations 2012-2013 sont appelées en septembre. Elles sont exigibles au
31 décembre. Membres de droit et Loges en règle avec le trésor pour 2011-2012
auront capacité pour voter respectivement lors du Souverain Grand Comité de
septembre et lors de l’Assemblée Générale qui devrait se tenir en décembre 2012.
Sauf évènement majeur, ceci est le dernier message de Renaissance & Tradition avant la
reprise de la nouvelle année maçonnique.

Dans l’Espérance d’une Paix enfin retrouvée, nous vous assurons, Très Cher et Bien Aimé
Frère, de notre plus amicale fraternité.

R&T

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires