Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 05:17

img155

 

Si tu peux voir détruire l’ouvrage de la Maçonnerie
Et sans dire un seul mot continuer à détruire,
Ou perdre en un seul coup plusieurs frères et amis
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être mécréant et vivre sans amour,
Si tu peux être fort sans cesser de pourfendre
Et, te sentant haï, surtout haïr à ton tour,
tout le temps attaquer, aimer les esclandres


Si tu peux apprécier d’entendre tes paroles
Relayées par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir leurs bouches folles
Et mentir toi-même mot après mot ;

Si tu peux rester plastronnant en étant impopulaire,
Si tu sais parler à tes affidés en les faisant rois,
Et si tu peux détester tous tes amis et frères,
Car ils ne seront jamais rien pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et ne pas « être »

En étant toujours agressif et destructeur,
Rêver, et laisser ton rêve être ton maître,
Penser comme pense un imposteur ;

Si tu peux être dur et toujours être en rage,
Si tu peux être couard et toujours, pour toi indulgent

Si tu sais être imbu de ta personne, sans jamais être sage,
Sans aucune morale, être pédant ;

Si tu aimes le triomphe, redoutant la défaite
Et recevoir les menteurs dans ton salon

Si tu peux chasser le courage de ta tête
Quand viendront te saluer tes barons


Alors les Affidés, les Grand Officiers, la veulerie et tes tristes Victoires
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que La Vérité et la Fraternité

Tu seras un STIF.., mon fils

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires