Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 09:40

img110Mes Bien aimés Frères,

 


Ayant assisté à la réunion du Grand Chapitre Français samedi matin à Lyon, il est quelques précisions que je me dois d’apporter sur la façon dont cette réunion s’est déroulée car elles me semblent importantes. Il y a bien eu en effet une véritable levée de boucliers contre l’intervention de Monsieur ZECH… Elle n’était nullement le fait d’une manipulation de forces d’oppositions mais bien le résultat d’un moment de honte que chacun des participants présents s’est appropriée personnellement lorsque ce même Monsieur ZECH… a souhaité salir par des propos diffamants celui des deux candidats qui n’était pas le sien. Mais entendons nous bien, cela ne veut nullement dire que le second pouvait l’être. Et parce que j’appartiens à ceux dont la devise est : « fais de la vérité ta ceinture, de la justice ton bouclier et de la foi ta raison d’être » il me parait nécessaire de préciser que notre Frère Philippe THO… a eu l’élégance de défendre son compétiteur en infirmant les propos du sieur ZECH… afin que la vérité fut rétablie par des faits précis.

 


Nous avons été depuis beaucoup trop longtemps habitués à ces motifs de sanctions « manquement à l’éthique maçonnique » pour lesquels nombre d’entre nous ont été suspendus de leurs droits par une minorité qui sent maintenant que la fin est proche pour accepter qu’une poignée de profanes en tablier s’imagine pouvoir continuer à faire la loi et monter des combinazzione associatives au sein de certaines juridictions qui manquent à leur tableau de chasse. Ce sont là les ultimes salves d’un dernier carré aux abois, conscient d’un édifice qui se fissure de partout et dont ils souhaitent sauver ce qu’ils pensent pouvoir l’être encore.

Aujourd’hui il n’est plus temps de monter les uns contre les autres, en opposant deux résultats de vote : 62% pour l’un et 38% pour l’autre. Il s’est agi d’un vote correspondant à un choix de stratégie de positionnement selon ce qui a été proposé à l’approbation des frères présents par les deux candidats.

 


Alors, ce que j’en retiens essentiellement, c’est que les fauteurs de troubles du matin, une fois leur forfait accompli et leur tentative de putsch avortée sont repartis comme ils étaient venus en catimini, auteurs de leur propre défaite. Oui monsieur STIFANI ! Vous perdez le sens critique dans le choix de vos missi dominici. Enfin, face à ces mêmes fauteurs de troubles, chacun pourra reconnaitre que Michel DESC… a subi les attaques odieuses du sieur ZECH… et de ses affidés tout en restant très calme, encaissant sans broncher, ce qui aurait certainement suscité chez certains des réactions beaucoup plus vives et passionnelles. Il s’est montré à la hauteur et à la dimension du poste auquel il était candidat. Il n’a opposé à ces attaques que le silence du mépris, ce qui laisse augurer d’un bon mandat à la tête du GCF, avec j’en suis convaincu tout le soutien de son prédécesseur.

Quant aux informations qui nous ont été apportées avant le vote par le frère Jean-Marc, présent à la demande de Philippe THO. et Paul FAL.,  je pense qu’il faut en retenir principalement quatre informations essentielles :

 

 Oui la justice est en marche et elle passera, et pas seulement à la GLNF…
 Oui Maître LEGRAND n’a pas missionné le cabinet BELLOT pour que soit effectué un audit selon les normes des commissariats aux comptes, et elle n’a pas produit une situation de trésorerie, ni un budget de trésorerie consolidé, et encore moins un tableau de projection et de suivi des risques selon les engagements pris par la GLNF…
 Oui le GCF n’a pas vocation à s’immiscer dans les problèmes des loges bleues, mais comme pour exister il lui faut être souché sur une obédience régulière, autant dire que chacun des frères du Rite Français, comme ceux des autres juridictions auront à cœur de veiller à la future propreté de la souche. 
Enfin NOUS NE POUVONS LAISSER Monsieur STIFANI essayer de valider les comptes sur la base des audits du cabinet BELLOT pour figer un hypothétique collège électoral, toujours selon son bon vouloir.

Quant aux amateurs des photos en noir et blanc, qu’ils se souviennent s’ils ne le savent déjà : ce n’est jamais qu’un morceau de papier qui vieillira puis jaunira avec le temps. Et qu’en retiendra-t-on ? Qu’en restera-t-il dans nos mémoires ? Non pas le nom d’un artiste, mais bien une posture qui n’eut de maçonnique que des décors abhorrés comme des médailles du temps jadis, le temps d’une infamie. Il est des combats qui sont nobles, mais les guerres sont toujours sales. Et je fais confiance à ces guerriers de l’oubli pour se trouver d’autres territoires à conquérir, avec des armes encore plus sales… Celles fourbies par vous en ce samedi d’automne n’auront eu pour seul résultat que de dévoiler le visage de la trahison, parjure à son serment d’aimer ses frères, et qui au lieu de diviser aura finalement permis au Grand Chapitre de franchir un pas de plus dans la voie de l’unité et de la maturité. Il faudrait que l’on vous invite plus souvent comme facilitateur !!! Si votre mentor ne vous félicite pas, je vous rends grâce en disant : Chapeau bas !

J’ai dit.

Avec mon affection Fraternelle à tous.

SEMPER-FI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vercingetorix
commenter cet article

commentaires